Menu Fermer

6 principes fondamentaux pour avoir les autres dans sa poche durant sa recherche d’emploi

Lorsqu’on part à la recherche du job idéal, il est primordial de se faire des alliés durant tous le processus de recherche. En effet, avoir un excellent relationnel vous permettra d’accélérer vos démarches de manière significative. Qu’est-ce que avoir un bon relationnel ? Et bien c’est tout simplement le fait de bénéficier de compétences communicatives et comportementales qui vont pousser vos interlocuteurs à vous aider et à soutenir votre projet professionnel.

Dans cet article je vais partager avec vous des méthodes pour être apprécié des autres et les influencer positivement de manière à atteindre vos objectifs. Je précise qu’à aucun moment il s’agit de nuire à autrui, mais simplement d’agir comme une personne appréciable et charismatique pour les gens que vous allez côtoyer. En adoptant cette approche, rien ne pourra vous arrêter dans la quête du job qui vous correspond Winking smile. Cependant, ces principes sont universels et peuvent être retranscrits dans les relations humaines en général. Ces méthodes sont notamment très utilisées dans la vente… GENIAL me direz-vous…! Mon objectif en cherchant un travail n’est-il pas de me vendre… ?

Les notions que je vais aborder proviennent de techniques que j’utilisais en tant qu’Ingénieur d’affaires ainsi que de divers ouvrages tels que “Comment se faire des amis”, “Influence et Manipulation” ou encore “Le Marketing de soi”.

Principe n°1: Etre sympathique

Bien entendu ce trait de caractère est “sine qua non” à la réussite de vos démarches, je pense l’avoir répété un grand nombre de fois Winking smile.

Pour s’en convaincre, c’est très simple. Prenez une situation durant laquelle un recruteur va recevoir deux candidats en concurrence pour un poste. Admettons que ces personnes sont à compétences égales. La seule différence est qu’à la fin de l’entretien du premier candidat, le recruteur songera: “c’est quelqu’un de charmant et de très intéressant”. A la fin de l’entretien du second, il se dira à contrario: “C’est une vraie tête de con celui-là…”. A votre avis, qui sera choisi pour le poste ? Quel suspense…

L’importance du sourire

La première chose à faire est évidemment de se dérider les zygomatiques ! En souriant, vous envoyez un message ultra-positif à votre interlocuteur. Bonheur, confiance en soi, santé et autres sentiments de ce type sont véhiculés. Nous apprécions tous d’être entouré de personnes joviales, cela rayonne et augmente notre bonne humeur. Alors n’attendez plus et adoptez une attitude positive et pleine de gaieté: cela change le regard des gens du tout au tout.

Un exemple frappant de cela est la corrélation entre votre sourire et le taux d’objections rencontrées lors de vos requêtes téléphoniques. Je m’explique. Lorsque je faisais de la téléprospection, la première des choses enseignées était le fait de sourire en permanence durant nos conversations. En fait cela change considérablement notre voix et cela se ressent à l’autre bout du fil. Et je vous l’assure, mes résultats était bien meilleur lorsque je bouillonnais d’enjouement que lorsque j’étais mal luné…

prise entretien

Ainsi, lorsque vous contacterez des personnes durant votre recherche d’emploi (démarches que je vous conseille d’ailleurs vivement dans cet article et dans celui-ci), que ce soit des recruteurs, des opérationnels ou des personnes de votre réseau, gardez toujours le sourire et n’ayez pas peur d’égayer l’échange.

L’apparence physique

Pour la sympathie, l’apparence compte aussi énormément. Quelqu’un d’attirant physiquement aura beaucoup plus de facilité à obtenir ce qu’il désire que quelqu’un qui ne l’est pas. Certains diront qu’il s’agit de critères superficiels sur lesquels le jugement subjectif prime par rapport à celui des compétences professionnelles de la personne. Je suis parfaitement d’accord mais le monde est ainsi fait et on ne peut rien y faire. Je vous renvoie à cette étude pour vous en convaincre.

Il est donc primordial de soigner son apparence, que ce soit au niveau physique ou vestimentaire. Je vous encourage donc à faire un bilan rapide de votre hygiène de vie. Avez-vous bonne mine ? Faites-vous assez régulièrement de l’exercice ? Mangez-vous correctement ? Ce sont des points essentiels à prendre en considération pour apparaître comme quelqu’un en bonne santé et qui prend soin de lui. Concernant les mauvaises odeurs, c’est rédhibitoire… Que ce soit la transpiration, la mauvaise haleine ou l’odeur de tabac, il s’agit d’émanations qui vont provoquer un sentiment de rejet chez votre interlocuteur. Faites donc extrêmement attention à ces petits détails qui vous feront clairement perdre des points. Concernant la tenue vestimentaire, j’ai consacré un article sur le sujet, auquel je vous renvoie.

Avoir les mêmes centres d’intérêt

J’ai beaucoup parlé de l’importance d’être en phase avec vos interlocuteurs dans mes précédents articles. Je vais en rajouter une couche aujourd’hui ! Il faut garder en tête que nous aimons en général ce qui nous ressemble ou du moins nous y accordons de l’intérêt. Les points d’accroches peuvent notamment concerner l’opinion, la personnalité, les études, le parcours professionnel, le mode de vie…

A votre avis, pour quelles raisons mon ancien travail avait pour intitulé “Ingénieur d’affaires” ? En réalité, mes tâches ne ressemblaient en aucun cas à celles d’un ingénieur technique classique. Alors pourquoi nommer ce poste de la sorte ? Et bien tout simplement parce que mes clients étaient tous des ingénieurs (ou techniciens)… Ainsi en me présentant comme un Ingénieur d’affaires et non comme un commercial (statut pourtant beaucoup plus approprié à mes activités), j’attirais la sympathie de ces personnes et éveillais leur intérêt Winking smile. Ils se disaient ainsi :”Ah lui il est comme moi, je vais donc lui faire confiance, ce n’est pas un énième commercial qui va chercher à me vendre sa lessive…” (ce terme est véridique, on me l’a bel et bien sorti un jour).

Pensez donc à:

– Vérifier le profil LinkedIn de tous vos futurs interlocuteurs avant de les rencontrer (chasseurs de têtes, recruteurs, contacts réseaux…) afin de détecter des points de concordance entre son parcours et le vôtre (écoles, entreprises…)

– Identifier les loisirs ou centres d’intérêt que vous avez en commun avec vos interlocuteurs (ceci est plus de rigueur lorsque vous rencontrez un professionnel dans le cadre d’un entretien réseau qu’un recruteur dans le cadre d’un entretien d’embauche) durant votre échange et parlez-en ensemble.

– Déterminer ses enjeux professionnels et montrer que vous pouvez lui apporter votre aide, que vos objectifs concordent : en occupant le poste spécifique à ce besoin, en lui transmettant des informations utiles (sur un marché, un produit, un concurrent…). Pour ce dernier point, vous pouvez par exemple répondre à son interrogation concernant un nouveau produit qui va voir le jour chez un concurrent: cela vous demande donc d’avoir préparé l’entretien et de connaître un minimum le marché Winking smile.

Faire preuve d’attention et de politesse

Un des éléments que beaucoup de gens négligent souvent, c’est la capacité à être attentionné dans ses relations. Un geste pouvant paraître aussi insignifiant qu’un “Joyeux anniversaire” peut par exemple faire toute la différence… Oui vous avez bien compris, je vous encourage dans la mesure du possible à souhaiter un Joyeux anniversaire à vos contacts réseaux et à toute autres personnes que vous connaissez et dont vous avez les dates. Cela prend quelque chose comme 30 secondes et c’est un geste qui va rester gravé dans la tête de celui envers qui vous le réalisez. Que ce soit par Facebook ou plus couramment LinkedIn dans le monde professionnel, les dates d’anniversaires sont visibles: N’hésitez donc pas à le souhaiter, c’est toujours agréable !

Autre chose, soyez humain dans vos démarches ! Ne soyez pas mécanique ! Quand un prospect devait abréger notre échange téléphonique car il avait un soucis, je n’insistais en aucun cas et lors de mon appel suivant, la première chose que je lui demandais était : ”Comment va votre fils ?”. Et c’est normal, nous sommes tous des humains et nous avons tous besoin d’attentions. Si vous voulez en recevoir des autres, alors commencez par en donner Smile.

Il existe aussi un geste très complexe à réaliser, que peu de personne parviennent à mettre en œuvre… C’est le fait de dire… MERCI ! Oui ça parait compliqué n’est-ce pas ? C’est pour cela que cet acte de politesse n’est pas si répandu que cela. Je ne parle pas que du simple ‘”merci” émis après qu’on vous ait fait passer le sel, mais plutôt d’un remerciement sincère et reconnaissant. D’après le principe de communication non violente (CNV), La structure à suivre pour montrer à quelqu’un toute votre gratitude est la suivante:

– Citer ‘l’action qui a contribué à notre bien être: “Alexandre, en me transmettant les coordonnées de M.Opportunités, vous m’avez permis de rencontrer un expert de mon secteur professionnel..”

– Le besoin qui a été satisfait: “Je cherchais à tout prix un emploi dans le domaine de l’aéronautique…”

– Le sentiment positif né de cette satisfaction: “et cet entretien avec lui m’a fait atteindre cet objectif”

Simple n’est-ce pas ?

Il est aussi important de mentionner aux gens leurs qualités et l’admiration que vous pouvez leur vouer. Dans le monde du travail, il est fréquent d’être réprimandé pour ces mauvaises actions ou mauvais choix (c’est même monnaie courante). Cependant, il est beaucoup plus rare de recevoir des éloges pour votre bon travail ou pour vos qualités. Mon conseil est donc de refuser de faire partie de cette population là qui ne l’ouvre que pour faire des remarques négatives et souvent peu constructives. Au contraire, faites de sincères compliments aux gens, je vous assure que c’est tellement rare qu’ils ne l’oublieront pas ! Attention, il ne s’agit pas de faire preuve d’hypocrisie ou de se montrer mielleux, mais plutôt d’avoir de l’empathie, d’être attentif aux qualités des autres et leur faire remarquer avec conviction.

Principe n°2: Accorder de l’importance aux autres

L’autre avant soi !

C’est une des règles fondamentales si on veut faire sa place dans le monde: penser aux autres avant de penser à soi ! Pas toujours facile, je sais… Nous (je m’y englobe) avons en effet souvent tendance à considérer nos besoins, nos envies comme la priorité absolue ! Et nous avons tous faux… Car tout le monde raisonnent de cette manière. Alors imaginez si vous parvenez à vous démarquer et à justement faire passer l’autre et ses préoccupations au-dessus des vôtres… Vous allez surprendre positivement par ce positionnement.

Ce n’est pas pour rien qu’une démarche réseau qualifiée d’efficace se caractérise avant tout par le fait de transmettre un maximum de valeurs à vos contacts (informations sur le marché, informations sur la tenue d’une conférence ou autres évènements, mise en relation…). Vous allez rencontrer des professionnels dans l’intention d’obtenir de nouveaux contacts pour vous rapprocher du job que vous convoitez mais avant d’obtenir ce que vous cherchez, vous devez réfléchir à ce que lui recherche !

Faites donc parler vos interlocuteurs (80% du temps: ne prenez la parole que assez peu durant les conversations) et découvrez leurs aspirations, leurs enjeux professionnels, de quelles manières vous pouvez les aider. Motivez-les donc à parler de ce qui les intéresse Winking smile.

Ceci se base sur le principe de réciprocité: le fait de recevoir de quelqu’un créé naturellement une dette de laquelle nous allons nous efforcer de nous acquitter, pour ne pas passer pour un ingrat. Gardez donc en tête que plus vous donnerez, plus on voudra vous rendre Winking smile.

Montrer aux autres leurs valeurs

C’est aussi une règle à laquelle personne n’échappe: nous voulons tous que les autres nous témoignent de l’importance. Une des premières choses allant dans ce sens est la mémorisation des noms. Ceci est vraiment plaisant alors tâchez de retenir les prénoms et noms des gens !

De la même manière, faites leur sentir qu’ils occupent une place importante, notamment au sein de l’entreprise. Pour cela, vous pouvez par exemple insister sur la valeur de son poste dans l’écosystème de la société. Vous pouvez aussi lui indiquer que la carrière qu’il a réalisé vous inspire et vous donne envie de suivre le même chemin. Encore une fois, faites le sincèrement. Si son parcours suscite en vous de l’admiration, il n’y a rien de plus normal que de lui faire remarquer et lui demander ses conseils. Pour ma part, contrairement à d’autres, je ne jalouse personne ! Devant chaque individu ayant un niveau d’expertise supérieur au mien dans n’importe quel domaine, je la mets en veilleuse et j’écoute de manière attentive les conseils qu’il va me donner puis le remercie pour ce geste.

S’intéresser sincèrement à leur parcours et à leurs problématiques

Comme je l’ai dis ci-dessus, prenez la peine de vous renseigner de manière poussée sur le parcours de vos interlocuteurs. Que ce soit via LinkedIn ou directement avec la personne (selon que vous soyez en entretien de recrutement ou en entretien réseau), essayez vraiment de comprendre la personne en face de vous, sa personnalité, ses problématiques. En faisant cela, vous pourrez non seulement adapter votre discours à son état d’esprit mais vous allez en plus créer une relation professionnelle tournée vers l’entraide. En face d’un prospect ou futur client, je parlais très peu et encourageais ce dernier à évoquer ses enjeux. Dès lors, je “débranchais” mon cerveau et écoutais attentivement ce qu’il avait à me dire. Parfois, son besoin n’était clairement pas exprimé mais sous-entendu. Cela demandait un haut niveau de réflexion.

Même si le cadre est différent pour vous, l’idée est la même: ne parlez que 20% du temps en entretien réseau ! Ecoutez votre interlocuteur et intéressez vous sincèrement à lui, tout en gardant en tête l’objectif de cet entretien (en l’occurrence, obtenir de nouveaux contacts professionnels intéressants).

Principe n°3: Faire preuve de respect envers les autres

Ceci est bien entendu fondamental: si vous voulez qu’on vous respecte, commencez par respecter les autres. Qu’est-ce que j’entends par là ? Il y a plusieurs points importants pour témoigner de l’humilité envers les autres.

La première des choses est de faire abstraction des “clichés” et croyances qui vont naître dans votre tête lors du premier contact. Que la personne soit en surpoids, chauve, peu souriante, qu’elle sente mauvais ou que sais-je, cela ne doit en aucun cas vous freiner dans votre objectif : lui faire passer un bon moment et répondre à la problématique de votre échange. Faites abstraction de cette première impression et concentrez-vous sur le contenu de l’entretien.

Evitez également de dire à quelqu’un qu’il a tord ! Il y a forcément des moments où vous ne serez pas d’accord avec cette personne mais plutôt que d’exprimer votre mésentente, respectez son avis et essayez de vous mettre à sa place pour comprendre sa position sur le sujet.

Enfin, transformez l’évaluation en observation ! Si la personne se présente à vous avec une tête d’enterrement, songez plutôt “Il a l’air de passer une journée difficile…” que “ce type n’est pas du tout sympathique !”

entretien

Principe n°4: Faire preuve de confiance en soi MAIS de modestie

Je l’ai beaucoup répété sur ce blog: il vous faut avoir une haute estime de vous et être sûr de vos compétences pour parvenir à trouver un job qui vous correspond. Cependant, il faut faire attention à ne pas non plus acquérir un excès d’assurance.

Ne pas se croire au-dessus des autres

Bien entendu, si vous avez le boulard, les gens ne vous apprécieront pas… Certes on ne peut pas plaire à tous le monde mais gardez en tête que lorsque vous êtes en recherche d’emploi, plus vous avez d’alliés et mieux c’est.

Pour éviter d’entrer dans la catégorie des personnes imbues d’elles-mêmes, prenez quelques réflexes:

– Avant toute objection que vous allez émettre, utilisez la phrase : “Sauf erreur de ma part…” ou “Je peux me tromper mais…”. Croyez-moi ce geste vous place au sommet de l’échelle de la modestie Winking smile.

Ne cherchez pas à montrer que vous êtes au-dessus des autres. Votre comportement auprès des gens doit avant tout avoir pour but de les tirer vers le haut, et non de les rabaisser pour montrer que vous avez les plus gros bras… Je vous renvoie à cette vidéo afin de vous montrer comment votre bienveillance et attention envers les autres peuvent faire de vous quelqu’un de charismatique…

Faire preuve de self-control

Ceci est également très important ! Durant les entretiens que vous passerez, ne soyez pressé ni par le moment où votre contact réseau vous transmettra les coordonnées d’un autre professionnel pouvant vous aider, ni par celui où le recruteur évoquera la question du salaire. Prenez votre temps. Mettez à l’aise votre interlocuteur, montrez lui la personne de valeur que vous êtes et lorsque viendra le moment fatidique, vous serez prêt car vous vous serez entrainé au préalable Winking smile.

Principe n°5: Jouer avec les émotions

Comme je l’ai déjà évoqué, vous devez faire passer un bon moment à vos interlocuteurs ! Que vous soyez entrain de discuter avec un professionnel entre professionnels, ou que vous soyez en face du DRH de l’entreprise de vos rêves, vous ne devez pas perdre cet objectif de vue: faire abstraction du stress et se concentrer sur la personne en face de vous, sa personnalité et ses besoins. Je sais que ce n’est pas facile, c’est difficile. Mais plus vous ferez cette démarche de vous connecter avec votre interlocuteur (que ce soit durant votre recherche d’emploi ou dans votre vie en général), de vivre le moment présent, plus vos relations vont s’améliorer.

Faire voyager les gens

Ici il ne s’agit pas de leur payer un aller-retour pour Bora Bora… Quoi que… Avec ce genre de cadeaux, vous pourriez bien décrocher le job si le recruteur est du genre à apprécier le sable blanc et le turquoise à perte de vue… Plus sérieusement, vous devez vivre ce que vous êtes entrain de raconter. Utilisez du vocabulaire qui fait rêver les gens, parlez de voyages (si la conversation le permet), évoquez une vision de l’entreprise idéale selon votre interlocuteur (en entretien réseau, vous pouvez évoquer la manière dont l’entreprise de votre interlocuteur prospérerait si le problème auquel celle-ci est confronté et qu’évoque votre contact est résolue). En bref, après votre échange, il ou elle doit se dire : “Waouh, si jamais les choses se passaient ainsi, que la vie serait belle !”. Saisissez-vous la démarche ? Vous devez avoir une vision positive et projective des choses afin de transmettre un maximum d’énergie et de motivation à la personne en face de laquelle vous vous trouvez Winking smile.

Ne pas faire dire non !

Comme j’en parle dans cet article, il est vraiment fondamental de poser des questions ouvertes ! Dans celui-ci, j’explique pourquoi. Mais une des principales raisons est d’éviter de faire dire NON à votre interlocuteur. En fait, si vous posez une question fermée, il répondra par conséquent par oui ou par non. L’objectif est de montrer que vous tendez vers le même but que lui. Comme le dit Harry Overstreet dans son livre “l’art d’influencer la conduite humaine”, “si ses réponses à vos questions sont négatives, cela constituera un obstacle difficilement surmontable. Quant une personne dit non, tous son orgueil exige qu’elle garde une attitude constante… Tout le système neuromusculaire se met alors en garde contre le consentement…”.

Evitez donc cela et posez des questions ouvertes aussi souvent que possible ! Winking smile

Principe n°6: Utiliser la preuve sociale

Enfin, il faut savoir que plus vos interactions avec les gens que vous allez rencontrer vont bien se dérouler, plus la réputation que vous aller avoir dans votre secteur professionnel sera bonne. Les gens parlent entre eux et n’hésitent pas à exprimer leur avis sur vous, en bien ou en mal. Ainsi, si vous vous comportez de la bonne manière (en respectant tous les principes évoqués dans cet article) avec l’ensemble de vos interlocuteurs durant vos démarches de recherche, vous allez attirer les opportunités. Vos contacts réseaux vous redirigeront vers d’autres professionnels qui en feront de même à leur tour et ainsi de suite.

De plus, en vous comportant de manière professionnelle et en laissant une empreinte positive à chacune de vos expériences de travail, vous pourrez aussi bénéficier d’un outil redoutable: la recommandation. Que ce soit sous forme de lettre, de mail ou de coup de fil, lorsque votre manager ou dirigeant est d’accord pour vous recommander à votre employeur suivant, vous allez profiter d’une preuve sociale irréfutable.

En bref, tâchez d’être vu comme une personne compétente, intéressante et sympathique durant votre vie professionnelle et celle-ci continuera à s’embellir: c’est un cercle vertueux ! Winking smile

 

Ces principes doivent être utilisés avec bienveillance, pour rayonner et apporter de la valeur aux autres Winking smile. Et surtout pas pour les écraser ! En effet, si vous adoptez une attitude arriviste, ça fonctionnera peut-être au début mais vous verrez qu’à terme, vous finirez forcément par le payer. Au contraire, si vous vous efforcez de tirer les gens vers le haut, de leur rendre service et de répéter cette action aussi souvent que possible, vous recevrez en retour… C’est ce qu’on appelle la gratitude Winking smile Et on a beau dire ce qu’on veut, l’être humain fonctionne comme cela (il existe bien sûr des gens ingrats mais ils sont peu nombreux). Nous sommes tous programmés ainsi: si quelqu’un prend de son temps pour nous aider, n’avons-nous pas une envie subite de lui rendre la pareille ?

Certains penseront peut-être que communiquer et échanger de cette manière nous fait perdre notre libre arbitre et engendre des relations humaines robotisées. Je ne suis pas du tout d’accord. En connaissant ces grands principes, vous bénéficiez d’une meilleure connaissance de vous et des autres et par conséquent, vous allez améliorer vos interactions de manière globale. Une fois que l’on a compris ces règles et l’importance de bien communiquer, notre cerveau va se câbler de sorte à adopter ce mode d’échange. De la sorte, non seulement nous allons amener de la valeur à autrui mais nous allons aussi améliorer notre vie professionnelle et personnelle.

A côté de ça, il y a une chose fondamentale à prendre en considération: se désintéresser du renvoi d’ascenseur de la personne. Ne vous focalisez pas sur le “je l’ai aidé donc j’attends qu’il m’aide en retour !” mais adoptez plutôt le “Je vais l’aider car c’est dans mes valeurs de tirer les gens vers le haut”… Ce comportement est vraiment classe et fait de vous une personne de grande valeur.

Et vous verrez qu’en vous câblant ainsi durant votre recherche d’emploi et dans votre vie en général, vous pourriez être étonné des opportunités qui s’offriront à vous… Winking smile.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Partages

1 Comment

  1. jeanbaptiste chapelle

    Bonjour, pour moi la poignée de main est très importante car le côté kinesthésique transmet quelque chose de plus. Pour ma part, je suis particulièrement attentif aux centres d’intérêt et j’essaye de rebondir sur un sujet qui lui semble important. Bien sûr avec de l’émotion et un peu d’humour c’est encore mieux. Tant que tout reste vrai et sincère. jean-baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)