Menu Fermer

Comment analyser une offre d’emploi ?

En recherche d’emploi, la plupart des candidats qui postulent se basent avant tout sur leur propre parcours pour construire leur candidature.

C’est à dire que la première chose qu’ils font pour répondre à une offre d’emploi est de construire un CV faisant figurer l’ensemble de leurs expériences professionnelles, l’ensemble de leurs diplômes, l’ensemble de leurs loisirs…

A mon avis, c’est une grave erreur.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que le recruteur se moque éperdument de tes expériences à proprement parler.

Ce qui l’intéresse, ce sont les compétences que tu as développées à travers ces diverses expériences.

Mais attention, je ne parle QUE des compétences utiles pour le poste en question !

Il s’agit donc de ne parler QUE des expériences (personnelles ou professionnelles), des diplômes ou des certifications te permettant de démontrer une des compétences demandées pour le poste, ou de justifier un requis.

Cela signifie qu’au lieu d’adopter la démarche suivante…

1 – Je rédige mon CV et ma lettre de motivation.

2 – Je trouve une offre d’emploi qui m’intéresse.

3 – J’envoie ma candidature.

… Je vais plutôt m’y prendre de cette manière :

1 – J’analyse l’offre d’emploi pour définir les compétences du candidat idéal pour ce poste (compétences métiers, qualités humaines, informatiques, langues…).

2 – Je fais un “balayage” de mes propres compétences : « à travers mon parcours, quels éléments (expériences personnelles et professionnelles, compétences acquises, diplômes et certifications…) me permettent de montrer que j’ai justement ces compétences ? Qu’est-ce qui fait que je suis la solution au problème de l’entreprise ? ».

3 – Je construis mon CV et ma lettre de motivation en me concentrant uniquement sur ces éléments.

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les deux premières étapes et voir comment faire à travers un exemple concret.

 

Prenons l’offre d’emploi suivante, trouvée sur le site Pole emploi:

“Avec 229 implantations dans le monde, le groupe compte 11 800 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 1,1 Md .Oil and Gas, Nucléaire, Aéronautique et Spatial, Automobile, Ferroviaire, Chimie, Pharmacie, Agroalimentaire,… autant d’environnements varies pour trouver votre place ! Description du Métier: Maintenance industrielle / mécaniqueCharge(e) d’affaires / Ingénieur d’affaires Intitule du poste CHARGE D’AFFAIRES MAINTENANCE INDUSTRIELLE H/F Statut Cadre Contrat CDI Descriptif :

Envie de dynamiser votre carrière et de démontrer votre talent ? Rejoignez-nous sur un de Responsable de secteur !Base(e)dans Les Landes (40), vous prenez la responsabilité de notre antenne, nouvellement créée et de son développement : -Suivi et développement d’une clientèle propre et de prospects en maintenance industrielle (mécanique, métallurgie, montage, levage, nettoyage industriel, arrêts d’unités,…),-Mise en place des contrats chez nos différents clients,-Réalisation des chiffrages et rédaction des offres technico-commercial(e)s a partir des cahiers des charges des clients, –Gestion des affaires dans le respect des objectifs de sécurité, de couts et de délais,-Identification des besoins matériels, techniques et humains pour assurer le bon déroulement des chantiers dans le respect des règles de qualité, sécurité et d’environnement en vigueur dans le groupe, –Management directement des équipes de techniciens places sous votre responsabilité .

Description du profil : De formation BAC + 4/5, vous justifiez d’une expérience de minimum 3 ans en tant que Charge(e) d’affaires en maintenance (mécanique, métallurgie, levage, montage, nettoyage industriel, arrêts d’unités) en environnement industriel, vous avez des aptitudes prononcées pour le management et le développement commercial. Votre implication et votre gout du challenge sont autant d’atouts qui vous permettront de réussir dans votre et d’évoluer au sein de notre Groupe.Localisation du :Europe, France, Aquitaine, Landes (40) Lieu MIMIZAN Critères candidat : Niveau d’études min. requis Bac+5 Spécialisation Maintenance industrielle Métallurgie / chaudronnerie / tuyauterie Mécanique industrielle Arrêts d’unités Expérience souhaitée Plus de 3 d’expérience: CDI.”

Passons à l’analyse:

Pour l’analyse de l’offre, je te suggère de construire un tableau de 3 colonnes :

1re colonne : Liste du vocabulaire. Liste l’ensemble des compétences demandées et les expressions qui sous-entendent une compétence ou un requis.

2nde colonne : Analyse. Réalise l’analyse correspondante : “qu’est-ce que cela sous-entend ?” (compétences à avoir, requis pour le poste…).

3ème colonne : Eléments de réponse de son parcours. Identifie dans ton parcours/ta candidature ce qui te permet de démontrer cette compétence ou de répondre à ce requis (expériences, diplômes, certifications, succès…)

Dans le cas de cette offre d’emploi, voici ce que ça donne :

Liste du vocabulaire

Analyse

Eléments de réponse de son parcours

229 implantations dans le monde / 11800 collaborateurs / Md .Oil and Gas, Nucléaire, Aéronautique et Spatial, Automobile, Ferroviaire, Chimie, Pharmacie, Agroalimentaire / Evoluer au sein de notre groupe

Ici, ces termes expliquent clairement qu’il s’agit d’un grand groupe international, exerçant dans divers domaines de l’industrie.

Ceci implique une certaine ouverture à l’international.

De plus, il faut savoir que les grands groupes aiment recruter des candidats issus d’autres grands groupes.

Dans ta candidature, fais valoir tes expériences au sein de grands groupes si tu en as eu, ainsi que celles que tu as potentiellement pu avoir à l’étranger.

Si tu as connu une expérience quelconque impliquant un des secteurs d’activités cités (si durant ton stage de fin d’étude, tu avais un client dans l’aéronautique par exemple), c’est un plus : mentionne là.

Le terme “évoluer au sein de notre groupe” est intéressant. Si tu as connu un succès reflétant ta capacité à t’intégrer ou à évoluer au sein d’une société (si pour un de tes jobs d’été ou stages, tu as été reconduit une seconde fois car tu faisais du super boulot par exemple), mentionne le.

Maintenance industrielle / mécanique / Charge(e) d’affaires / Ingénieur d’affaires Ici il s’agit du vocabulaire qui définit le statut du poste.

Si tes anciennes expériences te le permettent, insère ces mots-clés dans ton CV.

Si tu n’en as pas, trouve des intitulés de poste proche de ceux-ci et utilise-les pour titrer tes expériences.

Mécanique, métallurgie, montage, levage, nettoyage industriel, arrêts d’unités… / Chaudronnerie / Tuyauterie Là encore on a du vocabulaire intéressant. Mais ici, il s’agit plutôt de vocabulaire technique, c’est à dire ce qui est demandé en terme de cœur de métier.

Tu devras ainsi intégrer ces termes ou des termes qui s’en rapprochent dans ton CV.

Exemple : La chaudronnerie est la science qui met en forme le métal. Si tu as connu une expérience dans la “forge”, mentionne-la en utilisant ce mot-clé : il fait partie de la même famille que “chaudronnerie”.

Tous ces termes peuvent être intégrés à ton CV dans la description de tes expériences.

 

Développement d’une clientèle / Mise en place de contrats / offres technico-commerciales / gestion des affaires / développement commercial

Tout ce vocabulaire appartient au jargon de la vente et sous-entend qu’il faut avoir des compétences dans ce domaine.

Il faut donc s’interroger sur les principales qualités que possèdent un commercial.

A mon sens il s’agit de l’écoute ou encore du relationnel. Etre malin est aussi primordial.

Bien entendu, si à travers tes diverses expériences, tu as réalisé “des offres technico-commerciales” ou que tu as “développé une clientèle”, mentionne ces informations en utilisant le même vocabulaire que celui utilisé sur l’offre d’emploi.

En plus de cela, tu dois démontrer que tu as les qualités d’un bon vendeur (écoute, relationnel, malice…).

Pour cela, je te suggère de faire figurer dans ton CV ou dans ta lettre, des expériences durant lesquelles tu as pu développer ces capacités.

Par exemple, si tu as fait partie de l’association des élèves de ton école ou de ton université, indique-le. Cela montre tes compétences sociales.

En rédigeant une lettre de motivation atypique qui te démarque des autres candidats, tu montres aussi que tu es “malin”, que tu ne fais pas comme les autres.

Au final, retiens ceci : à travers ta candidature (sur le fond et la forme), tu dois démontrer que tu as les compétences requises pour le poste.

Votre implication, votre gout du challenge

Ici c’est la même chose, tu dois démontrer à travers tes diverses expériences que tu possèdes ces qualités.

Si tu t’es lancé dans un projet ambitieux qui ferait peur à beaucoup de personnes, alors mentionne le dans ta lettre : cela démontre que tu aimes le challenge !

Il est demandé de “s’impliquer”. Si tu as par exemple fait du bénévolat ou fait partie d’une association caritative, c’est très pertinent de le mentionner : cela montre ta capacité à t’impliquer dans des projets.

Tu dois également savoir qu’il existe aujourd’hui ce qu’on appelle des ATS (Applicant Tracking System).

Il s’agit de logiciels permettant de filtrer les candidatures, utilisés par de plus en plus d’entreprises.

Pour résumer, ces robots identifient les mots-clés sur ton CV et grâce à un algorithme vont déterminer si celui-ci est intéressant pour le poste ou non.

Ainsi, il est primordial d’avoir bien analysé l’offre d’emploi avant de construire ton CV, afin d’y faire figurer les mots clés correspondant, ou leur champ lexical.

Un dernier point très important : si tu estimes ne pas pouvoir démontrer une compétence ou répondre à un requis, tu dois faire comprendre que tu es en cours d’acquisition !

L’idée est la suivante : “aujourd’hui je ne sais pas faire mais j’aime apprendre et je suis justement entrain de suivre une formation/MOOC/cours du soir/travail sur moi/activité ludique me permettant de développer cette compétence (peu importe) pour progresser.”

Cela prouve que tu es actif dans ton parcours.

A l’issue de ce travail d’analyse, tu dois être capable de déterminer quelles sont les compétences demandées pour le poste que tu n’as pas aujourd’hui (ou sur lesquelles tu as des difficultés) et trouver ce qui te permettrait de te mettre en cours d’acquisition.

Exemples : “Je suis assez timide mais je prends des cours de théâtres depuis plusieurs mois pour progresser”.

“Je n’avais jamais utilisé le logiciel X au cours de mes expériences professionnelles mais je suis un MOOC pour développer mes compétences en CAO (conception assistée par ordinateur).”

J’espère que tu as saisi le principe de l’analyse de l’offre d’emploi.

Ce n’est pas évident, il faut se creuser les méninges mais crois-moi, c’est une étape fondamentale avant de construire et d’envoyer ta candidature.

Réaliser ce travail te permet de comprendre le problème / besoin de l’entreprise (car une ouverture de poste signifie que la société a un “besoin humain”) et ainsi d’orienter ta candidature en fonction de ce problème, pour ainsi te positionner comme LA solution !

Ceci implique donc de ne construire ta candidature qu’avec les éléments mis en avant durant l’analyse de l’offre d’emploi. Tu ne dois rien mettre qui soit hors sujet !

Si tu estimes qu’une de tes expériences, un de tes loisirs ou n’importe quel autre élément de ton parcours ne te permet pas de démontrer à l’entreprise dans laquelle tu postules que tu as les compétences demandées pour le poste, ne mentionne pas cet élément !

La clé de la recherche d’emploi c’est l’efficacité !

Alors élimine de ta candidature tous ce qui est inutile et focalise toi sur ce qui fait de toi la réponse au besoin de l’entreprise. 😉

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)