Menu Fermer

Les leviers de réussite de la recherche d’emploi – Episode 2

Voici le second épisode d’une série présentant les différents facteurs qui vous permettront de réussir votre recherche d’emploi.

Cliquez sur “Play” pour l’écouter ou faites un clic droit ici puis cliquez sur “télécharger” pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone) !

Voici les liens pour accéder aux articles mentionnés dans le podcast :

 

TRANSCRIPTION TEXTE DU PODCAST :

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce nouveau podcast du blog Technique Emploi.

Je m’appelle Adrien Vaysset et aujourd’hui je vais vous proposer le second épisode de la série « Les leviers de réussite de la recherche d’emploi ».

 

Dans le premier épisode de cette série « Les leviers de réussite de la recherche d’emploi »,

nous avons vu ce qui constituait le premier facteur de réussite qui était la maîtrise des outils fondamentaux, que sont :

  • Le CV
  • L’e-mail de motivation
  • Le pitch de présentation

Donc maitriser ces 3 outils est tellement indispensable si vous souhaitez réussite votre recherche d’emploi.

 

Aujourd’hui nous allons voir ce qui constitue, selon moi, le second facteur de réussite de la recherche d’emploi. C’est le fait d’entreprendre les démarches qui vont vous démarquer.

 

Alors qu’est-ce que j’entends par les démarches qui vont vous démarquer ?

Dites-vous une chose. Pour une majorité de personnes, rechercher un job signifie avant tout répondre à des offres d’emploi, envoyer des candidatures spontanées.

Donc pour cela ils vont faire un CV. C’est le premier outil auquel on pense lorsqu’on pense à trouver un travail. Et une lettre de motivation.

Et ça va être leurs 2 seuls outils. Ça va être ce sur quoi leur travail va être accès durant leur période de recherche d’emploi, et c’est tout.

Donc si vous souhaitez vous démarquer, tout simplement, il va falloir faire beaucoup plus que ça.

 

Le premier épisode de cette série de podcasts vous donnera déjà un premier avantage concurrentiel par rapport au reste des candidats, puisque j’estime qu’après l’avoir écouté vous serez capable :

  • De faire un bon CV
  • De rédiger des e-mails de motivation impactants à la place des lettres
  • D’avoir un pitch de présentation qui est un outil délaissé par une majorité de personnes malheureusement

Donc le fait de maitriser ces 3 outils devraient déjà vous permettre d’améliorer considérablement vos résultats.

Mais très honnêtement, si vous cherchez votre job idéal, voire le job de vos rêves, vous devez, à mon sens, faire beaucoup plus que ça, et entreprendre des démarches bien plus proactives.

Et ce sont ces démarches que je vais vous présenter aujourd’hui dans ce podcast.

 

L’idée c’est vraiment d’optimiser vos chances de trouver le job qui vous correspond.

Et pour ça il faut vraiment mettre toutes les chances de votre côté.

Donc ça passe, comme je vous l’ai dit, par la maitrise des outils fondamentaux. Ça c’est le B.A.BA et on ne peut pas y couper.

Mais il existe également d’autres démarches que vous pouvez entreprendre pour vous rapprocher de cet objectif.

Des démarches qui à mon sens sont bien plus efficaces que le simple fait d’envoyer des candidatures.

 

Le Marketing Personnel

La première chose que je vous suggère vivement de faire, c’est le fait de construire votre marketing personnel.

 

Alors le marketing personnel, le marketing de soi, qu’est-ce que c’est ?

Déjà, le marketing tout court, en quoi ça consiste ?

Dans le domaine de la vente, ça consiste à analyser le besoin du futur client et à établir une stratégie efficace pour répondre justement à ce besoin.

  • Le marketing personnel c’est exactement la même démarche.
  • Le client va être l’entreprise que vous visez. Votre futur employeur.

Le « produit » ce sera vous. Vous serez la réponse au besoin du client, c’est-à-dire votre futur employeur.

En cultivant cet état d’esprit à travers vos différentes démarches, vous allez conditionner votre rechercher d’emploi en mode résolution de problèmes et apport de valeurs aux entreprises.

Et c’est exactement ce qu’elles cherchent.

 

Dites-vous une chose. Quand un poste s’ouvre au sein d’une entreprise, cela signifie que l’entreprise a un besoin bien spécifique. Et si vous voulez le job, vous devez absolument être la personne qui va répondre favorablement à ce besoin.

Tout simplement.

Une fois que vous avez compris ça, vous avez tout compris à la recherche d’emploi.

Pour revenir au marketing de soi, c’est un ensemble de méthodes qui va vous permettre de montrer à travers différents outils de communication que vous êtes LA personne la plus à même de répondre favorablement à la problématique de l’entreprise.

 

Concrètement, comment ça se manifeste ?

C’est très simple.

Prenons un exemple concret.

Admettons qu’aujourd’hui, votre objectif soit de devenir ingénieur méthodes dans le domaine de l’aéronautique. C’est le milieu, le marché de l’emploi que vous visez.

 

Comment construire votre marketing personnel ?

En tout premier lieu, vous allez devoir identifier les compétences qui sont demandées pour ce type de poste et les qualités requises.

  • Les compétences ça peut être par exemple :
    • La maitrise des logiciels de gestion de production comme SAP
    • La maitrise des chantiers 5S, donc l’amélioration continue industrielle
  • Les qualités requises par exemple :
    • Être organisé
    • Être force de proposition
    • Avoir un bon relationnel pour interagir avec les différents services

Ce sont des exemples. Donc vous devez identifier ces mots clés, ces compétences et ces qualités que l’on demande pour ce type de poste.

 

Les différentes méthodes pour identifier les mots clés

Vous pouvez tout simplement prendre connaissances des offres d’emploi pour ce métier-là et voir les qualités et compétences demandées.

Vous pouvez également aller sur LinkedIn pour prendre connaissance des profils des personnes qui occupent ce type de poste et voir quelles compétences sont mises en avant, quelle est leur carrière, quels sont leurs succès etc.

 

Mettre en avant son marketing personnel

Ensuite, une fois que vous avez identifié tous ces mots clés, toutes ces différentes compétences et qualités demandées pour le poste que vous visez, votre stratégie doit ensuite consister à mettre en avant, à travers vos différents outils de communication :

  • CV
  • E-mail de motivation
  • Pitch de présentation
  • Différentes compétences

C’est vraiment ça le marketing personnel.

 

C’est d’identifier de quoi a besoin votre cible, donc l’entreprise que vous visez, votre futur employeur, et ensuite d’établir des outils de communication qui vont justement démontrer de manière concrète que vous possédez certaines de ces qualités, qui vont vous permettre de répondre favorablement au besoin de l’entreprise.

Donc cela signifie déjà, comme je l’ai précisé dans le premier épisode de cette série de podcasts :

  • Un CV qui est vraiment adapté au poste que vous visez

Si vous visez un poste d’ingénieur aéronautique, vous devez maitriser le logiciel de gestion SAP etc. Ce sont des éléments que vous devez faire figurer sur vos outils de communication.

  • Ensuite, au niveau des qualités.

Si je garde le même exemple, pour un ingénieur méthode on lui demande d’être :

  • Organisé
  • Carré
  • Méthodique

Donc à travers vos différents outils de communication, c’est ce que vous allez devoir démontrer.

 

Quelques exemples.

Pour démontrer que vous êtes organisé vous pouvez par exemple :

  • Faire un CV avec les différentes rubriques qui sont parfaitement séparées les unes des autres.
  • Faire un e-mail de motivation en mettant en gras et en soulignant les éléments importants.
  • Préciser dans votre pitch de présentation qu’au cours de votre dernière expérience professionnelle vous avez mis en place certains outils standards qui ont permis à l’entreprise de progresser dans sa gestion de production et que ce sont des améliorations qui n’auraient pas pu être mises en place sans une excellente organisation.

Voilà. L’idée c’est vraiment de se dire « Ok, l’entreprise a besoin, pour ce poste-là, de quelqu’un d’organisé, de carré, donc je vais démontrer à travers mes différents outils de communication que je possède ces qualités ».

 

Maintenant, avoir les compétences et les qualités requises c’est bien, mais vous devez faire encore plus, et démontrer que vous avez votre métier dans le sang.

 

Les entreprises sont très sensibles à leur vision du futur.

Comme tout le monde, elles aiment se projeter. Elles aiment envisager un avenir radieux.

Donc il faut éviter de rester passif par rapport à votre secteur d’activité.

 

Si je reprends cet exemple de l’aéronautique, excellent exemple puisque c’est un secteur qui est en amélioration constante. Il y a régulièrement de nouvelles innovations, de nouvelles technologies découvertes. Donc c’est parfait.

Ce que vous allez devoir démontrer, c’est que vous êtes une personne qui veut s’inscrire dans l’avenir de cette industrie.

C’est-à-dire qu’il faut que vous vous intéressiez sincèrement au futur de l’aéronautique.

 

Comment montrer que vous avez une vision portée sur l’avenir ?

  • D’une part, vous pouvez préciser dans votre e-mail de motivation que ce qui vous intéresse le plus dans l’aéronautique c’est le fait que ce soit une industrie qui soit en perpétuel changement, en perpétuelle amélioration.

Ça déjà, ça va faire de vous une personne qui s’intéresse à l’avenir, aux nouvelles technologies de cette industrie.

  • Vous pouvez également partager du contenu allant dans ce sens sur LinkedIn, sur Facebook.

LinkedIn est mieux puisque c’est LE réseau professionnel par excellence. Donc bien entendu, soyez sur LinkedIn.

  • Postez des articles qui peuvent parler par exemple d’une nouvelle amélioration sur les turbines des avions. D’un nouveau modèle qui va voir le jour dans 5 à 10 ans.

Il faut vraiment que vous ayez une vision portée sur l’avenir de l’industrie aéronautique, et que vous le démontriez à travers vos différents outils de communication.

  • Vous pouvez même, et c’est vraiment ce que je vous suggère si vous en avez le temps, de rédiger votre propre contenu en lien avec ce domaine-là.

Vous pouvez récolter des informations sur un nouveau prototype d’avion. Vous pouvez récolter un maximum d’informations des différents médias que vous avez pu voir sur ce sujet, et créer votre propre article de 500 ou 1 000 mots, que vous allez poster sur LinkedIn tout simplement.

 

En faisant ça, vous allez attirer l’attention des gens et notamment des recruteurs qui vont se dire « C’est une personne qui s’intéresse à ce sujet, il a même créé son propre article, son propre contenu, dans lequel j’ai même appris des choses. Donc c’est une personne qui peut m’intéresser. »

 

Le Marketing Personnel dans sa recherche d’emploi, par quoi commencer ?

 

La première chose à faire est de parfaitement vous connaitre.

Connaitre :

  • Vos forces
  • Vos objectifs professionnels
  • Vos objectifs de vie

Ça c’est vraiment la base. Vous ne pouvez pas vous lancer, à mon sens, dans votre recherche d’emploi, sans être parfaitement au fait sur ce sujet-là. 11.20

Donc si vous avez encore des difficultés à définir tout cela, je vous propose de réaliser l’exercice que je présente dans mon article « Faire un bilan personnel, professionnel avant de se lancer », que je vous mets en lien sous ce podcast.

Apprenez à parfaitement vous connaitre. Soyez au clair avec qui vous êtes, vos qualités, vos compétences, vos objectifs. C’est la première chose.

 

Ensuite, vous devez analyser les compétences et les qualités que le métier que vous souhaitez exercer demande.

Je vous ai présenté quelques exemples dans ce podcast donc vous pouvez aller voir les offres d’emploi correspondantes. Les profils LinkedIn des personnes exerçant ce métier. Vous avez plusieurs manières de faire.

 

Une fois que c’est fait, vous allez devoir, à travers vos différents outils de communication, démontrer que vous avez les compétences et les qualités pour répondre au besoin de l’entreprise.

Donc ça c’est la première chose.

 

La seconde, c’est votre vision en tant que professionnel.

C’est votre identité.

Comment la caractériser, l’asseoir et la présenter ?

 

Vous devez vraiment avoir une vision tournée vers l’avenir.

C’est ça qui intéresse les entreprises. C’est le fait de progresser en permanence et pas de stagner.

Vous devez avoir une vision bien personnelle du métier et du secteur métier qui vous intéresse.

Donc c’est l’ensemble de tous ces éléments qui va constituer ce qu’on appelle votre marque personnelle, qui est en quelque sorte ce qui vous rendra unique, ce qui vous démarquera des autres candidats.

Ce sera votre identité professionnelle.

 

Ensuite, cette identité, vous allez devoir la mettre en avant.

Vous allez devoir utiliser différentes méthodes de communication pour la promouvoir.

On a déjà parlé du CV, de l’e-mail de motivation, du pitch de présentation, qui sont des outils que vous devez conditionner de sorte à promouvoir votre marque personnelle, votre marketing personnel.

 

Il y a également, parce que oui on est au 21ème siècle, Internet et les réseaux sociaux.

Donc quand on parle de Personal Branding, c’est la première chose à laquelle on pense.

C’est en quelque sorte votre e-réputation. La manière dont on va vous percevoir grâce à Internet.

Comme je vous l’ai présenté à travers l’exemple précédent, si vous partagez du contenu sur LinkedIn, sur le secteur d’activité qui vous intéresse, avec une orientation claire sur votre vision du métier, du secteur métier, en parlant de nouvelles technologies, de nouvelles innovations dans cette industrie-là etc, vous marquez clairement votre marque personnelle.

 

 

Et ce qui est génial, dans LinkedIn, avec Internet, c’est que vous allez accroitre de manière considérable votre visibilité, notamment auprès des recruteurs.

D’ailleurs, si vous tapez le nom d’un professionnel inscrit sur LinkedIn dans Google, la première page qui va apparaitre, 90% du temps, ce sera son profil LinkedIn.

 

Donc si votre profil LinkedIn met en avant les compétences que vous avez identifié, et dans votre bio vos qualités, votre parcours, votre identité professionnelle, vous allez marquer énormément de points.

Si en plus de ça vous partagez du contenu, voire même que vous en produisez par rapport à votre objectif de marketing personnel, c’est tout bonus !

Vous allez vraiment vous démarquer de la plupart des candidats qui n’auront pas pris la peine de développer leur visibilité et de se construire une bonne réputation par rapport à l’objectif professionnel qu’il vise.

 

Internet est un outil considérable aujourd’hui. En produisant du contenu, en remplissant parfaitement votre profil LinkedIn, vous allez constituer un actif qui va travailler pour vous durant toute votre recherche d’emploi.

Vous allez figer dans le temps, figer sur Internet, en ayant fait le travail une seule fois, le contenu que vous renseignez. Et si vous suivez les conseils que je vous ai transmis dans ce podcast ce sera du contenu qui vous mettra en valeur par rapport à votre objectif professionnel.

Donc ceci est très important.

Ne négligez pas votre marketing personnel.

 

Définissez clairement votre valeur ajoutée par rapport aux autres candidats :

  • Vos qualités.
  • Vos compétences.
  • Votre vision du métier.

Mettez en avant cette valeur ajoutée à travers les différents outils de communication que vous avez à votre disposition, notamment LinkedIn.

Voilà pour ce qui est du marketing personnel, qui est clairement une démarche qui va vous démarquer des autres candidats.

 

Vendre sa candidature

Le second point que je souhaite aborder avec vous aujourd’hui, c’est un état d’esprit à adopter. C’est le fait de se considérer comme un commercial qui va vendre sa candidature.

 

Dans la première partie on a vu le marketing personnel.

C’est-à-dire comment analyser le besoin de sa cible, donc de l’entreprise ou du secteur d’activité que l’on vise. Établir une stratégie adaptée pour répondre favorablement au besoin de celle-ci.

Pourquoi est-ce si important ?

C’est très important dans la mesure où en adoptant cet état d’esprit, vous vous mettez en mode résolution de problème.

Et comme je vous l’ai expliqué, une offre d’emploi, un nouveau poste qui s’ouvre, ça représente un besoin qu’a l’entreprise, une problématique, un besoin humain, auquel vous allez pouvoir répondre favorablement si vous faites une proposition de services adaptée.

C’est ce que je vous ai présenté dans le premier épisode de cette série de podcasts et dans la première partie de cet épisode-là.

Donc si vous respectez tous ces conseils, vous aurez déjà une posture de commercial qui va vendre sa candidature, qui va se mettre en mode résolution de problème et qui va transmettre à l’entreprise une proposition de service, une proposition de solution adaptée pour répondre à son besoin.

 

Maintenant, on va se poser la question de quelles sont les autres techniques qu’utilisent les commerciaux, que vous pouvez vous-même utiliser pour votre recherche d’emploi.

 

Mon premier conseil c’est tout simplement d’utiliser votre téléphone.

 

  • Ne restez pas caché derrière votre ordinateur à envoyer vos candidatures.
  • Interagissez avec les personnes, les entreprises que vous visez, avec les décisionnaires.
  • Vous devez à tout prix vous montrer actif durant votre recherche d’emploi. Et non passif.

C’est très important.

Ce job dont vous rêvez, vous devez aller le chercher avec vos tripes. Les choses ne se font pas comme ça. Vous devez faire preuve d’audace si vous voulez accomplir des choses dans votre vie et dans votre carrière professionnelle.

 

Donc tout d’abord, je vous conseille de tenir ce qu’on appelle un C.A.M.

C’est une base de données. Vous pouvez utiliser Excel par exemple, dans laquelle vous allez compiler toutes les informations que vous allez récolter durant votre recherche d’emploi.

À savoir :

  • Les noms des personnes que l’on vous recommande
  • Les numéros de téléphones
  • Les adresses e-mails
  • Le contenu des échanges que vous avez eu

Vous devez avoir toutes ces informations classées et facilement accessibles.

Si vous vous montrez organisé, vous augmenterez vos chances de trouver rapidement un job qui vous correspond.

 

Au sujet des appels téléphoniques

 

Ce que vous devez faire, c’est essayer de joindre la personne la plus haut placée possible dans l’entreprise que vous visez.

Pourquoi ?

Parce que plus la personne à laquelle vous parlez à un niveau décisionnel élevé, plus elle sera apte à vous aider à obtenir le poste que vous visez.

À condition d’avoir fait une bonne impression bien entendu.

Mais gardez en tête que les personnes qui ont le fin mot de l’histoire au sujet du recrutement pour les personnes qui vont être embauchées ne sont pas les DRH. Ce sont les opérationnels.

Si vous souhaitez être commercial au sein d’une équipe, la personne qui aura le fin mot de l’histoire au sujet du recrutement pour ce poste ne sera pas le DRH, ce sera le responsable commercial de l’équipe.

Et ce sont justement ces personnes-là que vous devez joindre.

Le premier cas de figure :

C’est le cas où vous faites une candidature spontanée ou une réponse à une offre d’emploi.

Vous allez contacter ladite personne, le décisionnaire, pour faire remonter votre CV en haut de la pile, pour faire en sorte que dans les 100 ou 200 candidatures la vôtre soit beaucoup plus remarquée, parce que vous avez pris la peine de passer un coup de fil et de vous présenter.

Vous pouvez simplement dire « Bonjour, je m’appelle Tartempion, je vous appelle au sujet de ma candidature. Je souhaite savoir si vous l’avez bien reçu. »

Tout simplement.

 

Et en faisant ça, vous attirez l’attention et la personne à laquelle vous avez téléphoné gardera votre nom en tête et vous serez beaucoup plus à même d’être sélectionné pour la suite du processus de candidature.

Bien entendu, contacter les opérationnels, les décisionnaires, ce n’est pas toujours facile.

Vous pouvez donc faire ce simplement raisonnement avec les RH ou les responsables recrutement. Cette seule petite action vous permet déjà de vous faire remarquer.

Ça c’est une première chose.

 

Si vous parvenez à joindre les décisionnaires ou les opérationnels, c’est le top. Donc là vous allez me dire « Oui mais une fois que je l’ai au téléphone, qu’est-ce que je vais lui dire ?! ».

Tout simplement vous allez faire un élévateur pitch, comme je l’ai expliqué dans l’épisode précédent de cette série de podcast. Vous avez votre pitch de présentation qui est le résumé de 2 ou 3 minutes à l’oral de votre proposition de services. L’élévateur pitch c’est la même chose mais en 30 secondes.

En quelques phrases vous devez capter l’attention de votre interlocuteur.

 

Et c’est ce que vous allez faire si vous parvenez à joindre un décisionnaire, un opérationnel.

Vous allez vous présenter rapidement, lui dire que vous êtes intéressé pour travailler dans son entreprise. Soyez le plus impactant possible en un minimum de temps.

C’est ce que vous devez chercher à faire à chaque fois que vous parviendrez à établir le contact avec ce type de personnes.

Et croyez-moi, si votre présentation lui a plu, si vous parvenez à avoir son numéro et à le joindre, il va trouver que vous êtes quelqu’un d’audacieux qui a eu le courage de le faire, qui a réussi à trouver son numéro, et d’ailleurs il y a de fortes chances qu’il vous demande comment vous avez fait, mais ce n’est pas grave !

Vous devez montrer que vous êtes la personne qui veut le plus le poste. Vous devez avoir la niac. Vous devez vraiment avoir plus envie que les autres.

Donc en faisant tous ces petits gestes, c’est ce que vous allez montrer.

Donc ça c’est la première chose. Pensez à passer des coups de téléphone, que ce soit aux RH, au secrétariat tout simplement, pour vous faire connaitre, ou, au mieux, au décisionnaire.

C’est vraiment une excellente manière de se démarquer des autres candidats.

Pour ce qui est de récupérer les numéros de téléphone, parce que ce n’est pas toujours évident à faire, j’explique les démarches que vous pouvez réaliser dans mes articles « Soyez un commercial qui vend sa candidature » et « Approchez les décisionnaires quand vous candidatez ».

Donc ça c’est l’approche téléphonique. C’est ce que je vous suggère de faire à minima.

Mais vous pouvez faire encore mieux que ça.

 

Mon second conseil est de vous déplacer directement dans l’entreprise.

Si vous en avez la possibilité en termes de logistique, je vous conseille vivement, vraiment vivement, de vous rendre physiquement dans les locaux de la société que vous visez.

Pourquoi ?

Comme d’habitude, parce que personne ne le fait. Vous, vous allez le faire. Donc vous allez encore une fois vous démarquer.

C’est toujours la même chose. Il n’y a pas de règle spécifique. Ce que je vous donne là c’est du conseil pour sortir du lot et pour vous démarquer des autres candidats.

Parce que la recherche d’emploi c’est ça.

C’est plusieurs candidats qui ont les mêmes compétences.

Donc pour se démarquer si ce n’est pas au niveau des compétences, ça va être dans les démarches que vous allez entreprendre.

 

Donc déplacez-vous au sein des locaux des entreprises et essayez de rencontrer les opérationnels, les décisionnaires, les DRH.

Et si vous ne pouvez pas parce que les personnes sont occupées ce n’est pas grave !

Elles seront mises au courant de votre venue et forcément ça va attirer l’attention sur vous. Et dans le cas où vous ne pouvez pas rencontrer la personne que vous êtes venu voir, vous pouvez laisser au standard votre CV et votre lettre, en demandant au standardiste l’adresse e-mail de la personne que vous venez voir en prétextant que vous voulez lui envoyer une lettre de présentation que vous n’avez pas sur vous, comme ça, vous aurez son adresse e-mail. Vous pourrez donc lui envoyer un nouvel e-mail de motivation etc.

L’idée c’est vraiment d’avoir le plus d’informations possible pour optimiser vos chances de rentrer en contact avec ces personnes.

 

Vous pouvez également demander le numéro de téléphone de la personne que vous êtes venu voir.

Le standardiste va voir que vous vous êtes déplacé, que vous ne pouvez pas rencontrer la personne pour laquelle vous êtes venu. Vous lui faites comprendre que vous êtes venu de loin, que vous avez pris de votre temps, bien entendu en restant cordial, et que vous êtes très déçu de ne pas pouvoir rencontrer la personne, donc demandez-lui à quel numéro vous pouvez le contacter ultérieurement.

Tout simplement.

Si ça se trouve ça va marcher et il vous donnera son numéro.

  • Vous vous serez déplacé
  • Vous aurez récolté de la visibilité
  • Vous aurez le numéro du prospect, de la personne que vous êtes venu voir

De cette manière vous allez pouvoir la contacter, lui faire votre élévateur pitch, votre présentation, et voilà !

 

En fait c’est un cercle vertueux.

Plus vous irez à la rencontre des gens, plus vous prendrez contact avec eux, plus vous allez nouer des liens, plus vous allez établir des relations professionnelles intéressantes, et plus vous augmenterez votre chance de trouver le job qui vous correspond.

Tout simplement.

 

En faisant ça, vous augmentez vraiment vos chances d’y arriver par rapport aux candidats qui eux restent derrière leur ordinateur à envoyer des candidatures.

L’important c’est de se démarquer.

 

Donc si vous êtes quelqu’un d’intéressant, de professionnel, de sympathique, qui prend la peine de téléphoner, de se déplacer pour aller à la rencontre des décisionnaires de l’entreprise qu’il vise, croyez-moi, ça va augmenter drastiquement vos chances d’être recruté.

Donc c’est ça le fait de se comporter comme un commercial qui vend sa candidature.

C’est le fait d’être proactif, de passer des coups de fil, de vous déplacer. Tout ceci dans le but d’améliorer votre visibilité et de proposer ainsi à l’entreprise une solution adaptée à sa problématique à travers votre proposition de services.

Voilà pour la seconde partie de cet épisode.

 

Le Réseau Professionnel

Le troisième point de je souhaite aborder avec vous aujourd’hui c’est l’utilisation de votre réseau professionnel.

 

Alors concrètement comment ça fonctionne ?

Le principe est simple.

Il s’agit de rencontrer plusieurs professionnels dans votre secteur métier, dans votre cœur d’activité, et d’obtenir d’eux d’une part des informations sur votre métier et sur votre secteur d’activité, car plus vous aurez d’informations plus vous optimisez vos chances de trouver le job qui vous correspond, et d’autre part vous allez chercher à obtenir d’eux des recommandations pour rencontrer de nouvelles personnes.

 

Vous allez répéter le processus encore, encore, et encore jusqu’à rencontrer la personne qui vous fera elle-même rencontrer votre futur employeur.

C’est ça le réseau.

 

C’est de passer d’un cercle à l’autre en rencontrant professionnels sur professionnels, en engrangeant des informations pertinentes sur votre secteur métier, votre cœur d’activité, jusqu’à enfin rencontrer votre futur employeur.

Donc là on est dans la droite lignée de ce que j’ai évoqué précédemment sur le fait d’être proactif, de sortir de chez soi, d’aller rencontrer des gens et de ne pas rester seul derrière son ordinateur.

 

C’est tout le principe de la démarche réseau. C’est d’aller échanger avec des professionnels sur votre métier, sur votre secteur d’activité, de vous faire connaitre et ainsi d’optimiser vos chances de trouver un job.

 

Donc là vous devez vous dire « OK, super ! C’est bien beau tout ça mais concrètement comment est-ce qu’on s’y prend ? »

Et bien c’est simple.

Une fois que vous êtes parfaitement au clair sur votre projet professionnel, sur vos compétences, vos qualités etc, vous commencez à connaitre la chanson, une fois que vous êtes parfaitement au clair sur qui vous êtes et sur votre identité professionnelle, sur ce que vous souhaitez vraiment obtenir à l’issue de votre recherche d’emploi, vous pouvez vous lancer.

Mais pas avant.

 

Première chose : Comment communiquer sur votre projet professionnel ?

 

L’erreur à ne surtout pas commettre lors de vos rencontres diverses avec des professionnels, c’est de dire que vous êtes en recherche d’emploi.

Car clairement, ça ne leur donnera pas envie de vous aider. Leur première réaction sera de vous dire « Désolé j’ai pas de travail à vous proposer. ». Et ils vous redirigeront éventuellement vers les RH, ce qu’on souhaite éviter dans le cadre de la démarche réseau.

 

Ce que vous allez plutôt véhiculer comme message c’est quelque chose comme ça : « Je suis actuellement en pleine réflexion quant à la trajectoire à donner à ma carrière professionnelle, je souhaite donc actuellement rencontrer des professionnels compétents dans ce secteur d’activité ou dans ce cœur de métier, et je souhaite également bénéficier de vos conseils ».

  • D’une part la personne va se sentir flattée que vous fassiez appel à elle.
  • D’autre part c’est quelque chose qui est dans ces cordes, de vous donner des conseils et de vous rencontrer ne serait-ce qu’une demi-heure ou une heure.

Et croyez-moi, c’est ce type de communication qui vous fera passer de la case Demandeur d’emploi à la case Offreur de services.

 

Au niveau des personnes à rencontrer

Tout d’abord, partez de vos contacts, des personnes que vous connaissez.

Faites-en sorte d’obtenir d’elles de nouvelles recommandations pour aller rencontrer des personnes que vous ne connaissez pas.

Parce que c’est justement les personnes qui ne sont pas dans vos cercles proches qui ont le plus de chance de vous diriger vers le job que vous cherchez.

Une fois que vous avez réussi à obtenir un nouveau contact, comme le numéro de téléphone ou l’adresse e-mail d’une personne que vous ne connaissez pas encore, vous allez prendre contact avec elle et lui proposer une rencontre pour recueillir son avis professionnel.

 

Le rendez-vous arrive, que faire ?

Le rendez-vous est accepté c’est super. Vous vous retrouvez donc en face d’elle. Que faire maintenant ?

L’objectif de cet entretien c’est de repartir avec un nom et une recommandation.

Ça c’est vraiment le motif de votre venue, de votre rencontre avec ce professionnel.

Le principe de la démarche réseau c’est de passer d’un cercle à l’autre jusqu’à rencontrer votre futur employeur.

 

Comment passer d’un cercle à l’autre ?

Tout simplement lorsqu’on est dans un cercle R+1, pour passer au cercle R+2, il suffit d’obtenir le nom de la personne se trouvant dans le cercle R+2 et la recommandation de la personne se trouvant dans le cercle R+1, qui vous donne « l’autorisation » d’aller rencontrer cette personne du cercle R+2.

Voilà le principe de la démarche réseau.

Et ensuite, vous allez continuer à R+3, R+4 etc jusqu’à trouver le job qui vous correspond.

 

Ce qui est très intéressant dans la démarche réseau, c’est que le fait de sortir de chez vous, d’aller rencontrer des personnes, de discuter de votre métier, de votre cœur d’activité, ça va vous donner l’impression d’être vraiment actif dans votre recherche d’emploi, au lieu d’être passif chez vous derrière votre ordinateur. Ça va vraiment vous motiver. Ça va vous rebooster.

Vous allez apprendre énormément de choses. Parce que les sujets de conversation que vous allez avoir avec ces personnes-là seront tournées autour de votre métier, donc forcément c’est enrichissant d’avoir l’avis d’autres personnes, qui plus est des personnes qui sont peut-être plus expérimentées que vous.

 

Par contre, je vous alerte sur un point qui est très très important.

La démarche réseau ne consiste pas seulement à prendre. Vous devez être dans une démarche de partage.

La démarche réseau consiste à mettre judicieusement en relation plusieurs personnes afin de créer de la valeur.

Donc forcément de votre point de vue la valeur qui sera créée sera le fait de recevoir des informations et éventuellement une recommandation de la part de votre interlocuteur, ce qui pourra vous rapprocher du job que vous cherchez. Et pour la personne que vous rencontrez, vous avez différents moyens pour lui amener cette valeur, pour le faire progresser d’un point de vue personnel et professionnel.

 

Comment faire ça ?

Il y a différentes manières de faire, mais la question que vous devez vous poser à chaque fois, à chaque nouvelle rencontre, c’est « De quelle manière est-ce que je peux l’aider ? »

Je vous assure que si vous vous posez cette question à chaque fois, votre démarche réseau gagnera en efficacité. Vous devez chercher en permanence à tirer les autres vers le haut.

 

Je vous donne quelques exemples :

Vous rencontrez un professionnel avec lequel vous échangez dans le cadre de votre entretien réseau. Au cours de cet entretien, vous allez comprendre que cette personne est intéressée aussi par le fait de changer de poste ou de secteur d’activité.

Donc ça, c’est une information que vous notez.

Ce que vous pouvez faire, quelques jours ou quelques semaines après, c’est de lui transmettre une offre d’emploi par exemple que vous avez trouvé sur un jobboard, en rapport avec son envie de changement d’activité.

C’est très simple, ça vous prend quelques minutes de faire ça, et ça va lui faire énormément plaisir. C’est ça l’état d’esprit de la démarche réseau.

C’est du donnant-donnant. C’est le fait, même par des petites actions, d’apporter de la valeur à votre interlocuteur, à votre contact professionnel, qui deviendra par conséquent, à force d’échanges de qualité de ce type-là, un véritable allié.

 

Un autre exemple :

S’il vous dit qu’il est passionné par les énergies renouvelables, envoyez-lui un lien qui pointe vers l’organisation d’une conférence sur ce domaine-là. C’est pareil, ça prend que quelques secondes, ça ne mange pas de pain, et très honnêtement ça va lui faire plaisir.

C’est vraiment ça que vous devez avoir en tête. Le fait d’être en permanence avec cet état d’esprit de partage.

Et si vous faites ça, ces personnes vous le rendront au centuple. Ce ne sera pas forcément dans votre recherche d’emploi tout de suite mais ce n’est pas grave.

L’idée de la démarche réseau ce n’est pas uniquement de rencontrer des personnes pour ensuite ne jamais leur reparler.

Le but c’est de rencontrer des professionnels dans votre secteur d’activité, des personnes intéressantes, et de faire vivre ces relations avec le temps, de garder contact, de vous transmettre mutuellement des informations comme les exemples que je viens de vous présenter.

Et on ne sait jamais, si ça se trouve, dans 5 ans, ces personnes avec qui vous serez toujours en contact vous offriront sur un plateau le job de vos rêves.

Voilà, ça c’est vraiment l’état d’esprit de la démarche réseau.

Non seulement cela vous aidera à trouver un job à l’instant T, le job que vous cherchez.

Mais ça peut aussi vous permettre, vous constituer une communauté de personnes qui pourra être capable de vous aider dans votre carrière professionnelle dans les années à venir.

 

Donc si vous souhaitez plus de détails sur la démarche réseau et avoir vraiment une méthodologie exacte, détaillée étape par étape pour entreprendre cette démarche dans votre recherche d’emploi, je vous propose un article que j’ai rédigé qui s’appelle « Utiliser son réseau pour trouver un job en 3 étapes ».

 

 

Voilà pour ce second épisode de la série de podcasts « Les leviers de réussite de la recherche d’emploi ».

J’ai conscience que ça fait déjà beaucoup d’information à absorber, donc ce que je vous conseille c’est de laisser reposer tout ce contenu et de l’écouter une seconde fois d’ici quelques jours.

Je vous suggère également de vous pencher sur les articles que je vous propose en-dessous de ce podcast.

Ils sont truffés d’exemples et de conseils pratico-pratiques que vous pourrez suivre ou vous inspirez pour vos propres démarches.

 

J’espère que vous avez appréciez ce podcast. Comme d’habitude vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre « Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin », guide dans lequel je vous partage mes méthodes pour :

  • Apprendre à vous connaitre afin de trouver un job qui vous correspond.
  • Comment créer une proposition de services convainquant.
  • Comment créer des outils de communication les plus puissants possibles.

Tout ce que vous avez à faire pour recevoir ce livre c’est de me donner votre prénom et votre adresse e-mail dans le formulaire en-dessous de ce podcast en bas de la page et je vous l’envoie tout de suite.

 

Merci d’avoir regardé ce podcast et je vous dis à très vite pour l’épisode 3 de la série « Les leviers de réussite de la recherche d’emploi ».

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)