Menu Fermer

Les qualités attendues en entretien d’embauche (+ celles dont on ne vous parle jamais !)

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Jessica Valentin, du blog Mon entreprise au top ! A travers son activité, Jessica côtoie de nombreux entrepreneurs et indépendants. Elle a ainsi eu l’occasion de demander à ses différents clients et aux lecteurs de son blogs (qui sont par définition vos potentiels futurs employeurs ! Winking smile) ce qu’ils recherchent en priorité chez un candidat qui postule au sein de leur société. Dans cet article, vous découvrirez donc ce qu’il se passe dans la tête des dirigeants d’entreprise et recruteurs, au moment de prendre la décision finale ! Bonne lecture !

qualités attendues en entretien d'embauche

Ce que je vous propose dans « les qualités attendues en entretien d’embauche », ce n’est pas de vous expliquer comment répondre à l’éternelle question : « Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ? ».

Non, pas du tout ! Je vous propose d’entrer dans la tête de votre employeur potentiel.

Imaginez…

Vous êtes en entretien d’embauche. Et vous comprenez ce que veut votre employeur avant même qu’il ne vous pose des questions !

Vous voyez ? Un peu comme un médium. Savoir ce qu’il pense. Comprendre ses besoins. Mais aussi, connaitre ses craintes (Hé ben, si, un employeur, ça a des craintes).

Bref ! Ca serait le pied, hein ?

He bien, c’est ce qui vous attend dans cet article !

Mais avant, il y a deux ou trois petites choses que je dois vous dire.

Pour avoir ces informations, j’ai sondé, mes clients entrepreneurs, les lecteurs de “Mon Entreprise Au TOP”, mes proches indépendants, et même un expert-comptable !

Et donc, j’ai posé des questions sans filtre. J’ai été cash !

Par conséquent, je ne ferai pas dans la dentelle. Et ne soyez pas surpris de lire des choses qui vous agacent. C’est du concret !

Est-ce que vous êtes prêts ?

Allez ! C’est parti !

Les réticences d’un employeur avant de vous embaucher

Pour savoir ce qui se passe dans la tête de votre employeur potentiel, il faut d’abord comprendre quelques petites choses.

Alors, je vais commencer par vous livrer ses craintes. Et donc, vous allez devoir être empathique pour comprendre…

Et si vous réussissez à rassurer un employeur en entretien d’embauche sur ces éléments, je vous assure que vous allez marquer des points !

La première crainte est d’ordre financière

Et oui, vous m’avez bien lue.

En fait, je vais mettre fin au cliché tout de suite : Tous les patrons ne sont pas multimillionnaires.

Voilà, ça, c’est dit (Rappelez-vous, j’ai dit « empathique ») !

Evidemment, avant de passer le cap de l’embauche, un employeur doit être sûr que vous allez lui rapporter de l’argent. Enfin… ne pas lui en faire perdre !

Donc, LA grande question qu’il se pose est : « Vous. Futur employé. Allez-vous me rapporter suffisamment d’argent par rapport à ce que vous allez me coûter ? »

Et là, ce n’est même pas une question de rentabilité. Je m’explique :

En fait, lorsque vous postulez pour un travail. Vous regardez principalement le salaire Net que vous allez toucher. Mais l’employeur, lui, regarde le brut.

Allez-vous lui coûter un bras ?

Par exemple, voici la minute un peu rasoir, mais importante pour comprendre… On a dit empathique !

Norbert, employé du BTP, touche 1600.00€ Net.

Norbert ne sait pas que son patron doit débourser environ 3100.00€ pour le payer. (Vous le saviez-vous ?)

C’est ce qui correspond au salaire brut.

Pour résumer, la différence entre le brut et le net correspond à toutes les charges sociales. Vous savez, toutes les petites lignes que personne ne regarde sur le bulletin de salaire.

Norbert ne s’en soucie d’ailleurs pas… sécu, chômage, retraite… Mais tout cela, ça se paye !

Et qui paye ?…

En gros, et pour faire simple. Dites-vous que, ce que vous rapporte votre travail (salaire Net), coûte à peu près le double à votre patron (salaire Brut). Cela dépend évidemment du statut de chaque salarié.

Maintenant, j’imagine que vous comprenez mieux cette réticence financière…

Pour résumer, vous êtes un investissement Flou.

L’entreprise sait ce que vous allez lui coûter. Mais elle ne sait pas ce que vous allez lui rapporter.

Alors, votre objectif, lors de l’entretien d’embauche est de prouver que vous êtes productif. N’abordez pas le sujet directement. Ne parlez pas de ce que vous allez lui coûter. Parlez-lui de ce que vous allez lui rapporter. Mais avec FINESSE (pas avec de gros sabots !).

Vous travaillez bien ! Mais aussi, vous travaillez vite ! Parce que vous connaissez certaines subtilités dans votre métier qui vous font gagner du temps.

Montrez que vous êtes productif en donnant un exemple. Vous êtes capable d’effectuer telle ou telle tâche en tant de temps, parce que vous utilisez tel matériel ou telle méthode.

En plus de rassurer votre futur employeur, vous montrez une des qualités attendues en entretien d’embauche : la productivité !

La deuxième crainte : Êtes-vous bon comédien ?

Forcément, en entretien d’embauche, on donne toujours le meilleur. Et, on se montre sous son meilleur jour. C’est logique !

Mais votre futur employeur se demande combien de temps vous allez jouer la comédie.

Hey, ne le prenez pas pour un bleu !

On fait tous ça. Que ce soit consciemment ou inconsciemment.

Votre objectif, lors de votre entretien d’embauche est de glisser que vous êtes LA personne performante dans son travail… Et ce, même après la période d’essai !

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais moi aussi j’ai eu peur de me faire virer pendant la période d’essai. C’est légitime. On a passé la barrière de l’entretien. Ça serait dommage d’être remercié au bout de quelques jours, Non ?

Donc on se donne à fond. On parle d’excès de zèle…ou bien ?

Ouais, sauf que, les patrons, ils savent qu’on se donne à 200% pendant la période d’essai. Et qu’il est possible qu’on relâche un peu la pression une fois cette période terminée.

Si, si, je vous assure, ils le savent ! Je n’ai même pas eu besoin de leur en parler. Car ce sont eux qui ont abordé le sujet !

À la suite de mes différents échanges avec les dirigeants d’entreprise, j’ai pu comprendre leur réticence sur ce sujet.

Au départ, ils voient des employés investis, motivés et productifs.

Mais passée cette période d’essai, ils ont perdu le césar du meilleur employé.

Et un manque de motivation et d’investissement se fait sentir !

Ça craint non ? (Toujours empathique, là ou pas ?)

Je ne souhaite pas généraliser. Au contraire. Même les employeurs ne généralisent pas. Mais ils ont quand même cette crainte, La crainte de tomber sur un tire-au-flanc.

Et donc, pour le rassurer, ce n’est pas forcément facile. Mais il y a une suggestion que vous pouvez faire.

Tout simplement, lors de votre entretien, vous pouvez proposer un renouvellement de votre période d’essai. C’est une mention qui est précisée dans le contrat de travail (à vérifier pour chaque convention collective, bien-sûr).

Alors, je comprends, ça ne vous arrange pas. Mais si ça peut vous faire décrocher le job de vos rêves, ça se discute non ?

Et il y a quand même un autre avantage pour vous à proposer le renouvellement de votre période d’essai : cela ne s’applique qu’au CDI. Par conséquent, en montrant que vous êtes quelqu’un de motivé, vous vous donnez la possibilité de décrocher un CDI MAINTENANT ! C’est mieux qu’un CDD, Non ?

Les qualités attendues en entretien d’embauche

Bon, je ne vais pas vous dire que vous devez être poli, souriant et avenant. Vous le savez déjà ça !

Effectivement, si vous arrivez en faisant la tête sans dire « bonjour », alors là, vous ne marquerez pas de points…

Dans « les qualités attendues en entretien d’embauche », je vais vous expliquer les principaux éléments rédhibitoires. Vous savez, LE « truc » qui fait que vous n’aurez PAS le poste quoiqu’il arrive.

Intéressant, non ?

Des fois, on se croit à RIO…

Oui, Rio. Le Carnaval…

Tous les employeurs m’en ont parlée. Je dis bien TOUS !

Aussi, je vous avoue que j’ai été surprise. Cela pourra vous paraître injuste, peut-être même discriminatoire. Mais c’est un fait ! Et je vous demande de lire jusqu’au bout. Parce qu’aussi, il y a des clichés qui vont sauter !

La présentation physique est le critère qui peut être rédhibitoire en 10 secondes chrono (On n’est pas au carnaval de Rio… alors pas de déguisement !).

Lorsque les entrepreneurs m’ont parlée de “présentation physique”, ils m’ont tous dit, en N°1 « il faut que le candidat présente bien ».

Oui, mais ça veut dire quoi ?

J’ai imaginé : pas de piercing et pas de tatouage. Vous savez, le cliché, quoi !

He bien, pas du tout. Si le candidat a des piercings ou des tatouages, ça ne pose AUCUN problème. Surprenant, non ?

Alors, je nuance quand même ? Si vous avez 32 piercings sur le visage, + la moitié tatouée façon panthère, là ça peut freiner…

Non, en fait, la présentation physique, c’est plus votre tenue. La première image que vous donnez de vous. Arriver en short/baskets en entretien d’embauche pour être secrétaire de direction par exemple, ça ne passe pas !

Vous trouvez peut-être ça logique… ou pas.

On m’a donnée tout un tas d’exemples :

– Survêtement/baskets dans une entreprise de BTP. (Et les chaussures de sécu… on y pense ?)

– Jupe ras la… enfin, trop courte, talons très hauts pour un poste de secrétaire de direction. (on est en mode vulgaire ou en mode classe ?)

– Maquillage, tel le joker dans Batman, pour une place de coiffeuse. (Voilà, le carnaval revient…)

– Etc…

Pour une bonne présentation, n’en faites pas trop !

Dans le BTP, venez avec des chaussures de sécurité. Dans des postes à responsabilités, soyez classe, mais pas vulgaire.

Pour faire simple. Et si vous n’êtes pas sûr(e), posez la question avant votre entretien. « Y a t-il un dress code dans votre entreprise ? ». Et voilà, c’est réglé !

“Si j’aurais su, j’aurais pas venu…” (« Petit Gibus »)

Maintenant, je vais vous parler de votre manière de vous exprimer. Forcément, vous devez être respectueux ! Ça tombe sous le sens. Vous n’allez pas arriver : « hey ! Salut gros, comment qu’c’est ? ».

On est d’accord !

Par contre, ce qui est rédhibitoire en entretien d’embauche, c’est d’abord la vulgarité. Et ensuite les fautes de grammaire et de conjugaison à l’oral.

Selon l’avis général, les entreprises veulent garder une certaine image auprès de leurs clients.

« Qu’en est-il d’une personne qui a un fort accent étranger ? »

Parce qu’on ne va pas se mentir, j’ai tout de suite pensé à la discrimination. Et je me suis trompée ! (Même si nous savons tous qu’on n’est pas dans un monde de Bisousnours…)

Rien à voir ! Comme vous représentez l’entreprise, votre employeur est soucieux de l’image que vous renvoyez. Et ce, même à l’oral et ce n’est pas du tout une question d’origine.

Pour avoir une bonne expression orale, la solution est de s’entraîner. Alors, entrainez-vous, encore, encore et encore !

Une autre des qualités fondamentales attendues en entretien d’embauche : La confiance

Je ne parle pas de la confiance, comme respecter les horaires. Ou encore, être sûr que votre travail soit fait.

Ces qualités sont évidemment attendues par un employeur. Et vous le savez déja.

Non la confiance peut ici se résumer par une simple phrase : “ce qui se dit en entreprise, reste dans l’entreprise.”

Vous devez être discret ! Vous avez le droit de parler de votre métier. Mais votre futur employeur n’appréciera pas que vous soyez « une commère ».

Il s’est certainement démené pour monter sa boite. Vous pensez qu’il va apprécier que vous divulguiez certaines subtilités de son entreprise ?

Par rapport à mon sondage, la réponse est NON.

Les méthodes de travail, les outils utilisés, le fonctionnement interne… ne regardent PERSONNE !

Lorsque l’on vous demandera « comment ça se passait dans votre ancien travail ? », répondez, mais ne faites pas votre commère ! On ne casse pas de sucre sur le dos de son ancien employeur et de ses anciens collègues !

Expliquez plutôt que vous ne pouvez pas apporter trop de détails à votre réponse. Car votre ancien employeur n’apprécierait pas que vous divulguiez certaines informations. Par correction et par respect, vous préférez faire preuve de discrétion sur certains sujets !

Et Vlan ! Ni vu, ni connu, vous montrez une des qualités attendues en entretien d’embauche !

Mais la confiance, ce n’est pas que « la discrétion »… Lisez la suite…

On ne fait pas l’autruche dans son travail !

Oups ! Vous avez fait une erreur, vous vous êtes trompé sur une de vos tâches. Ce n’est pas grave, vous mettez de côté. Avec un peu de chance, personne n’y verra rien…

NONNNNNNNNNN ! Ne faites pas l’autruche !

Vous connaissez le proverbe. « Faute avouée est à moitié pardonnée ».

C’est complètement ça ! Qui ne s’est jamais trompé ? Personne. On a tous déjà fait des erreurs.

Votre futur employeur appréciera la franchise. Et il sait que dans la vie, tout le monde peut se tromper.

Donc n’essayez pas d’être parfait en entretien. Effectivement, vous avez déjà fait des erreurs (…ou pas…). Mais vous avez pris les choses en mains pour résoudre le problème. Seul, avec l’aide de vos collègues, ou avec l’aide de votre direction. Mais vous avez pris vos responsabilités !

Voilà un employeur rassuré pour l’avenir! Vous êtes une personne digne de confiance. Parfaite dans votre « imperfection » ! La classe, hein ? Encore une des qualités attendues en entretien d’embauche!

Et les compétences dans tout ça ?

Les compétences arrivent en troisième position dans mon sondage. Et bien-sûr, ce sera plus compliqué pour vous d’obtenir le job si vous n’avez aucune compétence.

J’ai demandé aux entrepreneurs : « vous préférez un candidat qui a des diplômes ou de l’expérience ? »

Et vous savez quoi ? Ils privilégient d’abord l’expérience. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour vous. Mais je vais quand même tempérer mes propos.

Tout le monde a répondu « l’expérience ». Mais nous savons pertinemment qu’avec plusieurs CV entre les mains, le candidat qui sortira du lot, est celui qui aura les deux.

Je n’ai pas réellement de solution à vous apporter. Mais dans le dernier point « toutes ces choses qu’on ne vous dit pas », je vous apporterai une petite astuce.

Autre chose… Évitez de proclamer que vous êtes autonome !

Je vous imagine en train d’écarquiller les yeux.

L’autonomie est une des qualités attendues en entretien d’embauche. Mais ne dites pas que vous êtes autonome, c’est faux ! Et votre futur employeur le sait.

Vous avez pu faire preuve d’autonomie dans vos anciens métiers. Là, je vous crois.

Mais dites-moi comment vous pouvez être autonome dans une structure que vous ne connaissez pas ?

On teste ?

« Passez-moi le dossier DUPONT », « Donnez-moi les clés X », « On n’en est ou sur l’affaire MARTIN »…etc.

Vous pensez que notre Norbert, il était autonome au début ?

Bien-sûr que non. Tant que vous ne connaissez pas l’entreprise, son fonctionnement, son organisation, ses habitudes… vous ne serez pas autonome !

La crainte de votre employeur est que vous mettiez 6 mois pour être autonome. Parce que pour lui, c’est 6 mois durant lesquels vous allez lui faire perdre du temps (ou à vos collègues). Et par conséquent, de l’argent.

Pendant l’entretien, vous devez donc rassurer votre employeur potentiel sur votre période d’adaptation !

Par exemple, pourquoi ne pas lui demander, selon lui, combien de temps dure la période d’adaptation pour ce poste ?

Puis vous enchaînez en expliquant que “comme vous n’êtes pas du genre à poser 2 fois la même question parce que vous prenez des notes (Et hop, ni vu ni connu, vous montrez que vous êtes organisés), vous devriez être autonome rapidement !”

Toutes ces choses qu’on ne vous dit pas

Voici quelques points confirmés avec les entrepreneurs :

– Pour commencer, un trou dans votre CV doit être absolument justifié ! Un entrepreneur comprend que vous vous soyez octroyés une année sabbatique pour voyager. Mais il ne comprend pas une inactivité professionnelle (surtout de longue durée).

– Ensuite, les Très Petites Entreprises préfèrent que vous preniez rendez-vous par téléphone pour déposer votre candidature (Par courrier, les CV vont souvent dans la corbeille). Mais, ne jamais arriver à l’improviste !

– Selon mon sondage, un candidat qui dépasse la cinquantaine a toutes ses chances d’être embauché car il a de l’expérience.

– Aussi, les plus jeunes doivent montrer absolument leur dynamisme et leurs motivations pour pallier au manque d’expérience professionnelle. Donc, pour le prouver, vous pouvez proposer une journée en immersion au sein de l’entreprise.

Le « j’ai tout vu, j’ai tout fait », ça agace ! Ne soyez pas trop sûr de vous, faites preuve d’humilité.

– Enfin, un employeur préfère quelqu’un « d’imparfait » mais sincère, plutôt que de « parfait » mais hypocrite.

Ce qu’il faut retenir dans « les qualités attendues en entretien d’embauche »:

1- Premièrement, vous devez rassurer votre futur employeur sur ses craintes financières avec finesse. Et oui, maintenant vous comprenez ses réticences !

2- Tire-au-flanc ? Vous jamais ! Même après la période d’essai ! Le renouvellement de la période d’essai peut être une solution. Et vous faire bénéficier d’un CDI.

3- Une mauvaise présentation est rédhibitoire. Vous vous rappelez ? on n’est pas au Carnaval de Rio.

4- Ensuite, vous serez jugé sur votre expression orale : Pas de vulgarité ou de familiarité. Pour performer, vous devez vous entraîner.

5- Aussi, montrez que vous êtes une personne de confiance : Ne tombez pas dans le panneau du « je dis TOUT », faites preuve de discrétion sur vos anciens emplois.

6- N’ayez pas peur d’être imparfait. Car, la sincérité est toujours appréciée dans le monde de l’entreprise.

7- Vous ne serez pas autonome tout de suite, mais votre organisation vous permettra de vous adapter rapidement.

J’espère que cet article vous a plu !

Et puis, qui sait, peut-être qu’un jour ce sera vous qui poserez les questions en entretien… Voici ma propre expérience « du salariat à l’indépendance » dans cet article : Entrepreneur ? Moi, Jamais !

Hey!! Ce n’est pas fini! Laissez-moi un commentaire, ça fait toujours plaisir 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)