Menu Fermer

Mon defi 30 jours: 10) 7 choses à préparer avant un entretien d’embauche

Dans cet article, je vais me concentrer sur les éléments qu’il vous faut ABSOLUMENT préparer avant de vous retrouver nez à nez avec le recruteur Winking smile.

1-Connaissez l’entreprise

Bien entendu ici, je ne vous apprends rien mais un petit rappel ne fait jamais de mal! Il vous faut connaître votre cible: les succès probants de l’entreprise, son chiffre d’affaires, sa taille, ses filiales, ses concurrents, ses clients, ses produits ou services… Inutile de préparer un exposé mais connaître ces quelques informations permet de convaincre le recruteur que vous montrez de l’intérêt pour l’entreprise. Soyez également capable de dire en quoi travailler pour celle-ci vous intéresse.

2-Préparez la logistique

Pour cette partie, je vous renvoie à mon article qui traite de ce sujet. Smile

3-Cherchez à connaître votre interlocuteur

J’ai énormément insisté sur ce point dans un article précédent mais je me répète: il est très important de savoir, dans la mesure du possible, qui sera en face de vous, afin d’adapter votre discours à différents facteurs (âge, formation,expériences,…). Renseignez-vous donc via LinkedIn ou Viadeo Winking smile.

4-Préparez votre smoking

Non je plaisante, inutile d’en arriver là… Mais je vous suggère de préparer votre tenue la veille de l’entretien et de donner un petit coup de repassage s’il y a besoin. Cela vous permettra de ne pas vous prendre la tête avec ces choses là le jour J.

5-Pensez aux documents !

Bien évidemment, il vous faut de quoi noter et de quoi écrire. Vérifiez bien que votre/vos stylos fonctionnent avant de partir de chez vous. Je vous parle de ce détail car je me suis déjà retrouvé devant le recruteur avec un stylo qui n’avait plus d’ancre. Evitez donc car on se sent con… Open-mouthed smile

Pensez aussi à toujours avoir sur vous votre CV et votre carte de visite. Smile

6-Préparez-vous aux questions

Vous devez aussi préparer les questions classiques qui ne devraient pas vous poser de problèmes si vous avez effectué le travail que je vous ai conseillé dans les articles 1), 2), 3) et 4) Winking smile.

– En fait, plus vous vous connaîtrez, plus vous serez capable d’expliquer en quoi vous êtes fait pour l’entreprise et pour ce poste. Le travail suggéré dans l’article 1) doit vous permettre de répondre aux questions concernant vos qualités, vos défauts, vos leviers, vos moteurs. Cet exercice vous aidera à identifier vos Soft Skills. Alors qu’est ce que cette chose me demanderez-vous ? Pour résumer, il s’agit de vos compétences humaines. Je vous renvoie à un très bon article sur le sujet, si vous souhaitez en savoir plus.

Le CV et la lettre (ou mail) exposent au recruteur votre savoir-faire métier, vos compétences. Il vous faut donc connaître PAR COEUR votre parcours (donc votre CV), vos succès, vos résultats (chiffrés si possible).

Le Pitch de présentation résume votre proposition de service qui est la somme de votre savoir-faire métier et de vos soft skills. Soyez prêt à dégainer cette arme redoutable devant le recruteur afin de lui synthétiser votre proposition en 2-3 minutes Winking smile.

Au final, je vous encourage à avoir tous ces outils (et de préférence bien affûtés) sur vous car cela vous permettra de répondre à certaines questions avant qu’elles ne soient posées. Qu’est ce que j’entends par là ? Et bien c’est simple. Si en vous présentant, vous détaillez vos expériences clés de sorte à en extraire les succès et les points importants, vous anticipez les interrogations du recruteur. Smile

Voici quelques questions fréquentes posées en entretien, auxquelles vous pouvez donner des éléments de réponses en complétant votre Pitch (Questions extraites du livre “Recherche d’emplois, secret de pros”):

– Quel est le job de vos rêves ?

– Par quoi souhaitez-vous débuter votre nouveau job ?

– Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

– Que pensent de vous vos supérieurs et vos collègues ?

– Quelle est votre plus grande motivation pour ce poste ?

– Citez moi 3 qualités et 3 défauts (la classique)

– Pourquoi vous et pas un autre ?

– Quelle est votre plus grande fierté ?

7-Préparez des questions à poser au recruteur

Si vous souhaitez faire une excellente impression, il faut absolument que vous ayez des questions pertinentes !

Il vous faut donc en préparer quelques unes avant l’entretien. Vous pouvez par exemple questionner le recruteur sur l’historique de l’entreprise (succès, évolution, enjeux,…) à condition de vous être bien renseigné Winking smile. Il est aussi intéressant de poser des questions détaillés sur les tenants et aboutissants du poste que vous visez. Avoir une vision projective peux également montrer au recruteur que vous envisagez l’avenir au sein de l’entreprise: n’hésitez pas à demander les possibilités d’évolution interne qu’il existe au sein de la société.

Ces questions peuvent s’ajouter à celles qui vous viendront à l’esprit au cours de l’entretien.

Enfin, il existe aussi une astuce que j’utilisais à la fin des prospections clients que je réalisais et qui est très efficace pour mettre la personne dans votre poche. Il s’agit de l’interroger sur lui ! N’oublier pas que tout le monde apprécie qu’on parle de lui! L’idéal pour cela est d’avoir pris les renseignements sur votre interlocuteur avant l’entretien (sur LinkedIn ou Viadeo).

Demandez lui depuis combien de temps il travaille ici, ce qu’il faisait avant, combien de personnes il a recruté depuis qu’il est làIntéressez vous à lui VRAIMENT. Cela se ressent lorsqu’on s’intéresse vraiment à quelque chose mais aussi lorsqu’on s’en tamponne… Donc ne donnez pas l’air de poser ces questions pour la forme mais plutôt parce que vous êtes une personne qui s’intéresse aux autre. Winking smile Vous pouvez aussi tenter une petite question ouverte : “Qu’appréciez-vous le plus dans le fait de travailler au sein de…?” par exemple.

N’oubliez pas qu’un entretien d’embauche, ça se prépare ! Ce sont des petites choses pouvant être chronophages mais qui peuvent vraiment vous permettre de faire la différence vis à vis des autres candidats. Winking smile

Dans le prochain article, nous aborderons les relances.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 19
    Partages

3 Comments

  1. Adrien B.

    Bonjour,

    J’ai moi-même un entretien d’ici quelques jours/semaines… je ne sais jamais quoi répondre à la question classique 3 qualités et 3 défauts.
    Comment pensez-vous que je dois aborder cette question ? J’ai peur de paraître trop prétentieux…

    • Adrien Vaysset

      Bonjour Adrien,

      Je te suggère de faire le bilan personnel-professionel qui est expliqué dans l’article 1) de “Mon défi 30 jours”. C’est un exercice très simple qui permet de connaître ses qualités, ses défauts, ses aspirations, ses compétences, ses objectifs. 🙂
      Il n’y a rien de prétentieux à être conscient de ses qualités et à les utiliser comme levier pour décrocher un job! 🙂
      Pour les défauts, tu dois être constructif. Tu peux les citer en justifiant par exemple que durant telle expérience tu as pu travailler dessus et t’améliorer sur cet aspect.
      Pour les qualités, c’est la même chose, ne les cite pas uniquement mais argumente !

      • Adrien B.

        D’accord, j’ai bien compris. Il ne suffit pas de citer un défaut ou une qualité, il faut le justifier. Argumenter me servira donc à transformer mes défauts en points positifs/constructifs.

        Merci pour cette réponse, je vais faire mon bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)