Menu Fermer

Mon defi 30 jours: 11) Comment relancer

Lorsque vous tenez vraiment à intégrer une entreprise ou être choisi pour un poste en particulier, il ne faut pas lâcher l’affaire ! Soyez résilient et montrez à quel point vous l’êtes.

Dans le processus de recherche d’emploi, il y a plusieurs situations au cours desquelles vous avez la possibilité (et je vous le recommande vivement) de relancer l’entreprise.

1- Relancer à l’issue d’un entretien d’embauche

Avant tout, il y a une chose que vous devez ABSOLUMENT faire à la suite d’un entretien, c’est de remercier le recruteur.

A l’issue du débriefing réalisé aux candidats que je recevais, je leur demandais systématiquement de me faire un retour par mail: qu’avait-il compris de l’entreprise et de ses valeurs ? quels étaient ses motivations à intégrer celle-ci ? Qu’avait t-il compris du poste ? Et bien évidemment, quel était son ressenti sur notre échange ? Ce dernier point est important dans la mesure où nous apprécions tous que l’on nous demande notre avis sur n’importe quel sujet. En règle générale, n’hésitez pas à demander aux gens leurs visions des choses sur une thématique, cela fait toujours plaisir car en procédant ainsi, vous leur donnez de l’importance.Smile

Dans les 24h qui suivent l’entretien, réalisez donc un mail afin de remercier le recruteur pour le temps qu’il vous a consacré. Intégrez-y les éléments que je vous ai exposé dans le paragraphe ci-dessus. Faites quelque chose de factuel et concis. En voici un exemple:

“Bonjour Monsieur X,

Je vous remercie pour le temps que vous m’avez consacré. J’ai apprécié la qualité de notre échange qui m’a conforté dans l’idée d’intégrer votre entreprise, une structure tournée vers l’innovation et la réalisation de ses salariés. En tant que consultant (poste visé), mon objectif sera de mener à bien les projets de vos clients. Cela permettra à la société X (société visée) d’asseoir sa place de leader dans le milieu du BTP. Pour cela, mes missions seront très variées et iront de l’expertise technique au management de projets. Le challenge est de taille et je suis prêt à le relever, armé d’une grande motivation.

Je suis impatient d’avoir de vos nouvelles et vous remercie une nouvelle fois de l’intérêt porté à ma candidature.”

Si durant l’entretien, vous n’avez pas eu l’occasion de dégainer votre arme redoutable qu’est le pitch, vous pouvez ajouter à ce mail, un elevator pitch adapté à “l’après-entretien” Winking smile.

Le remerciement est fondamental et permettra au recruteur d’accueillir plus positivement votre relance suivante. Si vous n’avez pas de nouvelle avant, je vous suggère donc de lui passer un coup de fil une semaine après l’entretien (n’oubliez pas de lui demander sa carte à l’issue de l’entretien afin d’avoir sa ligne directe).

Vous pouvez simplement l’appeler et lui demander “Quel est le statut du poste ? Est-il toujours à pourvoir ?”. Si il vous répond oui, remerciez-le et dites lui que vous aimez simplement suivre l’évolution de vos candidatures. Vous pouvez même lui poser la question suivante: “Quel est votre point de vue sur ma candidature ?”.

Il est également possible de l’aborder de cette manière: “Je souhaitais vous contacter afin de vous faire part d’une proposition qui m’a été faite par la société Y. Quel est le statut de ma candidature pour le poste de (…) aujourd’hui ?” C’est une approche que j’ai personnellement déjà testé et qui est très efficace pour faire bouger les choses.

Si pour n’importe quelle raison, vous ne pouvez pas le relancer par téléphone, choisissez le mail. Cependant, pour rappeler au recruteur que vous êtes “toujours en course pour le poste”, le coup de fil est le meilleur moyen.

Si vous n’avez toujours pas de réponse 3 semaines après votre entretien d’embauche, vous pouvez effectuer une dernière relance mais, passé ce délai, vous avez certainement intérêt à miser sur un autre cheval…

2- Relancer à l’issue d’une candidature à une offre d’emploi

Ca y est, vous venez d’envoyer une candidature de plus, une intéressante offre d’emploi vous signifiant “sans retour de notre part dans un délai de 3 semaines, veuillez considérer,….” blablabla. Non ! Refusez d’attendre passivement 3 semaines ! SmilePour une offre d’emploi, je vous conseille de passer un coup de téléphone 2, 3 jours maximum après l’envoi de votre candidature. Pourquoi ? Parce que les dés peuvent être jetés rapidement. Si ça se trouve, au moment où vous postulez, le recruteur a déjà identifié les candidatures auxquelles il donnera suite…

Si vous n’avez pas sa ligne directe, vous pouvez la rechercher via internet ou simplement contacter le standard pour joindre votre cible (Cliquez ici pour découvrir comment joindre les décisionnaires).

L’objet de votre appel est tout simplement de “vérifier que votre candidature a bien été reçue” Winking smile (Voir article correspondant). Déclarez que suite à un soucis informatique, vous n’êtes pas certain de la bonne réception de celle-ci.

De cette manière, vous vous démarquerez des autres candidats. Gardez en tête que tous ce qui peux vous amener de la visibilité (positive bien entendue) est bon à prendre !

 

3- Relancer à l’issue d’une candidature spontanée

Ce cas de figure est un peu différent. Ici, il n’y a pas d’offre précise, il vous faut donc avoir une approche quelque peu différente. Gardez en tête que viser une entreprise par une candidature spontanée est un investissement à “long terme”.

Voyez-vous, lorsque j’étais ingénieur d’affaires, je faisais de “la candidature spontanée” puisque j’approchais les prospects sans être sur qu’il ait un besoin ! Ainsi, je revenais souvent de prospection sans résultats. Jusqu’à ce que… 1 mois et demi après ma première visite au sein de sa société, un prospect me recontacta… Il cherchait un ingénieur CAO ! C’était un besoin urgent !

Je pense que vous avez compris la morale de cette histoire… Winking smile Approchez les entreprises qui vous intéressent et relancez les toutes les 5 à 10 semaines environ.

N’oubliez pas de faire vivre vos démarches de candidatures ! Cela permet de montrer à quel point vous êtes motivé et vous donne de la visibilité vis à vis de ceux qui ne prennent pas le temps de réaliser ces actions.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)