Menu Fermer

Mon defi 30 jours: 2) 3 etapes pour réussir votre mail de motivation

Cela en surprendra quelques-uns mais… La lettre de motivation classique est dépassée ! Aujourd’hui lorsqu’on envoie une candidature à un recruteur, la plupart des gens envoient un e-mail accompagné d’un CV et d’une lettre en pièces jointes. Très souvent, ces lettres demandent du temps à être rédigées et contiennent les arguments les plus percutants pour la candidature…. et très souvent elles ne sont même pas ouvertes…

En effet, les recruteurs découvrent chaque jour de nouvelles demandes, généralement par mail. Le réflexe qu’ils ont est de lire le mail, puis de regarder le CV (certains le lisent en 30 secondes, d’autres encore moins)… puis ils passent au candidat suivant ! Par ailleurs, lorsque vous vous retrouvez en face du recruteur pour un entretien, qu’a t-il le plus souvent sous les yeux, votre CV ou votre lettre…? Je pense que vous avez la réponse. Winking smile

Pour la petite histoire, lorsque je cherchais un emploi fin 2017, j’ai envoyé une très grande quantité de candidature spontanée, peut-être une centaine (mail très court accompagné du CV et de la lettre en pièce jointe). Je n’ai quasiment eu aucun retour, hormis une dizaine de mails automatiques les 6 mois qui suivirent.

Néanmoins, j’ai reçu un coup de fil quelques semaines après l’envoi de mes candidatures, une PME était intéressée. Le dirigeant de l’entreprise m’expliquait qu’il avait reçu ma demande et pensait à me proposer un éventuel poste dans les mois à venir. Après quelques minutes de discussions, il m’a demandé pourquoi je n’avais pas trouvé d’emploi depuis la fin de mon stage de fin d’étude (Juillet 2017). Je lui indiqua que si, j’avais bien été ingénieur d’affaires à Lyon en Septembre et Octobre 2017, ceci était expliqué au premier paragraphe de ma lettre… OUPS ! Et oui cette information n’était pas sur mon CV mais uniquement sur ma lettre. Il ne comprenait pas… autrement dit, il n’avais même pas prêté attention à ma lettre de motivation ! Voila un bel exemple montrant que les lettres sont régulièrement mises de côté par les recruteurs. Bien évidemment, les choses peuvent se passer différemment, il s’agit ici de tendances globales.

Je vous recommande donc de faire un mail de motivation à la place de la lettre, accompagné du CV en pièce jointe. Pourquoi cela ? Les recruteurs passent seulement quelques secondes à étudier votre candidature. Il faut ainsi faire en sorte de capter leur attention durant ce laps de temps.

Un mail de motivation qui accroche

Le corps de votre mail doit avant tout débuter en parlant de l’entreprise. En effet, toute personne apprécie qu’on parle d’elle. Le recruteur n’échappe pas à cette règle ! Donc faites une première phrase intégrant les éléments suivants : Compliment sur l’entreprise (sans toutefois abuser) + objet de votre mail.

Exemples : 1) “Votre société, leader mondial de la vente de produits électroménagers, recherche un responsable marketing ? Mes 20 ans d’expériences dans la vente font de moi le candidat idéal.”

2) “Mon réseau professionnel m’a récemment appris que vous recrutiez un technicien d’essais aéronautique. La constante innovation technologique au centre de votre politique d’entreprise me pousse naturellement à candidater.”

3) “Votre cabinet est un des plus réputés de l’agglomération Parisienne et vous recherchez actuellement un responsable RH pour asseoir cette position. Mes compétences font de moi la personne qu’il vous faut.”

Si jamais l’entreprise qui vous intéresse ne publie aucune offre d’emploi vous pouvez parfaitement utiliser le même principe avec une candidature spontanée :

4) “A la lecture de la valeur que votre start-up souhaite amener au monde médical, je souhaite mettre mon énergie au service de cette mission.”

5) “Implantée dans 13 pays, votre société fait preuve d’une extension croissante. Une véritable stratégie de développement à l’international doit être actuellement mise en place, une stratégie nécessitant l’intervention d’une assistante trilingue.”

Il peut être long de faire un mail spécifique à chaque entreprise auxquelles vous candidatez. Dans ce cas, privilégiez une approche globale dans votre introduction afin de pouvoir utiliser le même mail à chaque fois.

6) “Au sein d’une société comme la vôtre, reconnue dans le domaine des énergies renouvelables, la maîtrise des installations est capitale. Cela passe par la présence d’un ingénieur procédés énergie, capable de concevoir, d’analyser et d’assurer les veilles technologiques et réglementaires.

Le développement: montrer au recruteur que c’est vous qu’il cherche

Nous entrons à présent dans la partie la plus importante du mail. Vous venez de capter l’attention du recruteur, il faut maintenant lui donner envie de vous rencontrer. Pour cela, il faut croiser l’offre d’emploi et votre valeur (expérience, diplôme, motivation, énergie) et clairement indiquer ce que vous allez apporter à l’entreprise. Voilà ce que cela peut donner avec les cas de figures précédents :

1) Vendre des composants électroniques au sein d’une PME durant 8 années m’a permis d’appréhender les codes de la vente et les problématiques opérationnelles liées. Grâce à mes résultats, j’ai ensuite pu accéder à un poste de responsable commercial au sein d’une multinationale dans lequel il m’a fallu manager une équipe de 45 ingénieurs technico-commercial pour répondre aux enjeux d’implantation de marchés en Asie. Pour ce poste de Responsable Marketing, je souhaite m’appuyer sur ma connaissance du métier de la vente, mes compétences de développeur de marque employeur ainsi que sur ma capacité à fédérer une équipe.“

Ici, il s’agit d’analyser l’offre d’emploi et d’identifier les enjeux du postes et les qualités requises. Interférez ensuite ces éléments avec vos compétences/expériences pour indiquer ce que vous apporterez à l’entreprise une fois en poste.Winking smile

2) Très intéressé par l’aviation depuis toujours, je suis avec un fort intérêt l’évolution des procédés de fabrication utilisés pour les nouveaux modèles d’avions civils et militaires. Intégrer une grande société dans ce domaine fût ma priorité dès l’obtention de mon DUT Mesures Physiques. Grâce à la pluridisciplinarité de ce diplôme et à mon expérience de Technicien automobile au sein de la société XXXX, les divers instruments de métrologie utilisés dans l’industrie me sont familiers. En plus de ces connaissances techniques, je vous apporterai mon énergie, ma rigueur et mon envie permanente d’apprendre.”

Ici on est dans le cas de figure d’un jeune diplômé qui a peu d’expériences professionnelles à mettre en valeur. Cependant, ce type de profil peut se faire remarquer grâce à ses qualités et aux connaissances acquises durant ses études et ses stages par exemple. Smile

4) Développer des applications biotechnologiques durant 3 ans m’a permit d’appréhender à la fois les problématiques de synthèse de molécules fonctionnelles mais aussi de connaître les technologies les plus recherchées dans le biomédical ainsi que leur domaines d’applications. Particulièrement à l’aise dans les environnements à taille humaine, je privilégie pour mon épanouissement les PME ou TPE aux grands groupes. En adaptant vos dispositifs biomédicaux aux besoins du marché et en m’intégrant aisément à votre équipe de travail, je serai un excellent atout en tant qu’Ingénieur Développement.

C’est rapide, c’est simple et ça donne envie de rencontrer la personne !

6) “Au sein de votre société, je souhaite utiliser les compétences acquises lorsque j’étais le bras droit d’un responsable de parc éolien. Cette expérience de 7 ans, durant laquelle j’ai managé une équipe de 4 techniciens et participé à l’amélioration continue du site, a fait de moi un expert dans la conception d’architecture d’ensemble d’un système énergétique. Mes qualités d’analyse technico-économique et de gestion de projet ont également été reconnues par la direction. De nature réfléchi et autonome, je suis à la recherche d’un nouveau challenge dans lequel je pourrai entretenir mon attrait pour le dépassement de soi. Votre entreprise peut me permettre d’atteindre cet objectif. Je lui ferai ainsi bénéficier de mes qualités de manager, d’énergéticien et de méthodiste.

Pour une candidature spontanée, restez global sur vos compétences afin que celles-ci soient transférables d’une entreprise à l’autre (pour le même type de poste bien entendu Winking smile).

Une fois arrivé à ce stade, le recruteur a fait son choix: il va vous proposer d’aller plus loin (entretien téléphonique ou physique) ou il en restera là. La suite consiste seulement à ne pas perdre de point.

Conclusion : Soyez direct

Pour terminer, indiquez clairement au recruteur que vous voulez aller plus loin. Inutile d’utiliser les grandes formules de politesse “Veuillez agréer, Madame,…”, “Salutations distinguées…” qui donnent mal à la tête à la simple vue… Préférez une belle formule projective : “Je souhaite vivement vous rencontrer pour discuter d’une future collaboration”, “Pour vous montrer que ce poste est fait pour moi, je vous propose que nous nous rencontrions”, “Persuadé qu’une rencontre soit pertinente pour vous comme pour moi, je serai très heureux que nous puissions échanger directement” En concluant de cette manière, le recruteur détecte une vraie assurance chez vous après avoir été séduit par l’originalité de votre candidature.

Il y a donc plusieurs choses à retenir:

Soyez original et vous mêmes ! Etre un autre ne vous apportera strictement rien, que ce soit au travail ou dans la vie en général. Assumez vos traits de caractères et faites en une force ! (Rappelez vous du propos de l’article précédent: “Mon défi 30 jours: Faire un Bilan professionnel-personnel Winking smile). Je pars du principe que si vous souhaitez être épanoui dans votre job, celui-ci doit vous correspondre. Si c’est c’est le cas et que au cours de votre candidature, vous restez vous-mêmes, vous optimisez vos chances d’avoir le poste.

De même, faites un mail original ! J’ai essayé d’avoir cette approche lorsque j’ai réfléchi aux exemples proposés dans cet article. J’espère qu’ils vous paraîtront pertinent et inspirant Smile A mon sens, c’est ce type de mail qui attire l’attention.

Allez droit au but ! De la même manière, brasser de l’air ne sert à rien. Concentrez vous sur ce que veut le recruteur et identifiez (via l’offre ou la description de la société) ce qui, chez vous (formation/expé/perso), coïncide avec cela et fait de vous le candidat légitime.

– N’oubliez pas que le mail de motivation est une “invitation à la rencontre”. Vous devez “séduire” la personne qui va vous lire par votre état d’esprit positif et projectif.

Lorsque j’étais commercial, j’ai appris à résonner par objectif : “Quel était l’objectif de la prospection téléphonique ? Obtenir une rencontre/réunion avec le prospect” – “Quel était l’objectif de la prospection physique ? Obtenir une réunion de qualification (réunion réalisée afin de présenter au client un consultant et conclure une potentielle affaire)” – “Quel était le but de la réunion de qualification ? Faire une affaire”.

Je vous suggère de faire la même chose dans le cadre de vos process de recherche et même dans votre vie en général. Cela permet de prendre les étapes une par une et de réussir chacune d’elles 🙂 : “Quel est l’objectif du mail de motivation ? Rencontrer le recruteur” – “Quel est l’objectif de (des) l’entretien(s) de recrutement ? Décrocher le job”.

Chaque chose en son temps, vous justifierez vos compétences une fois en entretien. Considérez le mail comme la bande-annonce et l’entretien comme le film Winking smile. Donc faites quelque chose de court mais d’efficace.

Je termine en déclarant que je ne proscrits pas les lettres de motivation ! Certains recruteurs sont encore attaché aux anciens process. D’ailleurs, pour certaines offres on vous demande encore de rédiger une lettre. Dans ce cas de figure, je vous suggère d’en faire une en utilisant le principe du mail de motivation que je vous ai présenté dans cet article. Pour résumer, “faites un mail de motivation, enregistrez-le en PDF et nommez le fichier: lettre de motivation”. Winking smile

A mon sens, il faut être capable de se démarquer des autres candidats si vous souhaitez attirer l’attention sur vous. Entre une lettre de motivation de une page avec les tournures de phrases classiques et une lettre qui ne fait que quelques lignes mais qui se concentre sur l’essentiel, laquelle est la plus pertinente ? Ce qui me saute aux yeux aujourd’hui, c’est qu’en utilisant les outils “classiques” (lettre, CV très long,…), on a de fortes chances d’être considéré comme “un candidat de plus”. Si on se démarque positivement et qu’on utilise quelques principes très simple, on prend alors un véritable avantage sur nos concurrents. Car le recrutement est avant tout une science humaine, pas exacte, qui a des codes certes mais dont l’issue dépendra d’une multitude de facteur. Concentrez vous donc sur ceux que vous pouvez influencer directement, testez ces techniques, essayez de nouvelles choses et je suis sur que vos résultats dépasseront vos attentes. Winking smile

Dans les deux prochains articles, nous verrons comment optimiser vos CV et comment préparer un des outils les plus important de votre recherche d’emploi, le Pitch de Présentation.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 20
    Partages

1 Comment

  1. Ping :La Slow Life | Ralentir le rythme professionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)