Menu Fermer

Mon defi 30 jours: 9) Maîtrisez le langage corporel durant les 5 étapes de l’entretien

Pour un entretien d’embauche, on a souvent tendance à se focaliser sur des éléments tel que le pitch, les réponses aux questions habituelles, la maîtrise de notre cursus,… Cependant, il existe aussi un autre levier de réussite non négligeable… La communication non-verbale ! Il s’agit de tous les échanges se manifestant par l’expression de notre corps et de notre visage, ainsi que par les attitudes que nous adoptons. Je vais donc aborder les éléments qui, selon moi, permettent de laisser une excellente impression de vous au recruteur.

 

1- L’attente du recruteur

Une fois arrivé à l’accueil, la personne présente va gentiment vous signifier d’attendre le recruteur sur une belle chaise (en général on vous propose de vous asseoir). Vous allez donc vous y précipiter afin de reposer vos jambes avant l’entretien…. ERREUR ! S’asseoir va uniquement augmenter votre stress.

En plus, lorsqu’on est vraiment angoissé, on a tendance, une fois assis, à enrouler les épaules pour se protéger… Les candidats qui font cela ont tout faux ! Je vous conseille de ne pas vous asseoir mais de rester debout et de vous tenir droit.

Faites des petits pas autour de vous pour occuper l’espace, cela vous permettra de vous approprier l’environnement. De plus, si des employés passent devant vous et que vous êtes assis, vous serez gagné d’un sentiment d’infériorité vis à vis de ces personnes… ce qui ne sera pas le cas si vous restez debout Smile. Regardez également autour de vous ! Les succès probants des entreprises ou leurs projets sont souvent affichés sur le mur ou à l’entrée: c’est une sorte de vitrine. N’hésitez pas à vous intéresser à ces expositions en vous y attardant. Lorsque le recruteur arrivera, il découvrira un candidat debout, qui se tient droit et qui s’intéresse à l’environnement de l’entreprise sans être étouffé par le stress… Vous marquerez un premier point !

Lorsque j’étais ingénieur d’affaires et que je devais rencontrer un prospect (potentiel futur client), je suivais ces astuces à la lettre en attendant son arrivée Winking smile.

 

2- L’arrivée du recruteur

Il arrive! Il approche! 10m, 5m, 2m…. Restez zen ! Restez vous-même ! Une fois qu’il rentre dans votre champ de vision, toute votre attention doit être focalisée sur lui. Il va normalement s’approcher de vous pour vous saluer et se présenter. Première chose: laissez le initier la poignée de main. C’est lui qui a le leadership puisque c’est lui le recruteur. Prétendre le contraire serait une mauvaise idée.

Lorsqu’il vous tendra la main, serrez la avec fermeté (sans la lui broyer, le but n’est pas de lui montrer votre poigne) et laissez durer cette interaction environ 2 secondes (petite astuce utilisée par les hommes politiques Winking smile) en secouant très légèrement la main de bas en haut. Une paume vers le haut représente l’infériorité vis à vis de votre interlocuteur, une paume vers le bas représente la supériorité, la domination (Voici un excellent exemple de leadership par la poignée de main). Essayez d’être entre les deux, en favorisant une très légère supériorité du recruteur.

Durant l’interaction, faites un large sourire (naturel, sans paraître niais… Open-mouthed smile), présentez vous et déclarez-lui: “Je vous remercie de me recevoir, je suis très heureux de faire cet entretien !”. Vous montrez ainsi de la conviction et de la détermination. De plus, cela fait partie de la politesse et je suis certain que la plupart d’entre nous (je m’y inclus) oublient cette attention, trop concentrés sur l’entretien avant même qu’il n’ait commencé. Faites tous cela en le regardant dans les yeux !

Cela fait déjà une excellente entrée en matière Winking smile. Ensuite, il va vous faire signe de le suivre, ce que vous allez faire en restant à environ un mètre de lui: cela vous permet de restez proche sans pénétrer sa zone intime. Durant le trajet jusqu’à son bureau, laissez lui l’initiative de la parole mais ne commencez surtout pas à raconter votre vie s’il ne vous a rien demandé… Winking smile Conformez-vous à ce qu’il propose durant ce laps de temps, parole ou silence.

 

3- L’entrée dans la salle d’entretien

Vous voici dans la salle où va se dérouler l’entretien! Si le recruteur ne vous dit rien, restez debout au niveau de la porte, en vous tenant toujours droit et attendez qu’il vous invite à vous installer. Là, il s’agit également de savoir-être, donc asseyez vous lorsqu’il vous le proposera et remerciez le alors.

Une petit règle de gentleman… Si vous portez une veste de costume fermée, n’oubliez pas de la déboutonner avant de vous asseoir Winking smile.

 

4- Le déroulement de l’entretien

Une fois installé, il y a plusieurs choses à faire et à ne pas faire: ne croisez pas les jambes ni les bras, tenez vous droit (plaquez le bas de votre dos contre le support de la chaise), laissez vos mains visibles et ne touchez pas votre corps (les cheveux, le visage, la nuque,…).

Durant l’entretien, gardez le contact visuel avec le recruteur, ne laissez pas votre regard s’éparpiller. Néanmoins, fixer quelqu’un droit dans les yeux peut être gênant, je vous suggère donc de regarder un peu plus bas (son nez ou ses lèvres par exemple). De plus, vous devez montrer que vous êtes attentif à ce que le recruteur vous raconte, donc ne restez pas passif mais faites de petits gestes de la tête ou des yeux pour acquiescer par exemple. Smile Cela montre que vous l’écoutez activement.

Lorsque ce sera à votre tour de parler, n’’hésitez pas à faire des gestes amples et à manifester vos émotions par les expressions de votre visage (souriez !! Open-mouthed smile). Cela dynamisera votre prise de parole et amènera de l’énergie positive à votre pitch Winking smile.

Un autre élément très intéressant de la communication non-verbale à utiliser en entretien d’embauche est la synchronisation des gestes. Il s’agit de la création d’une connexion lorsque deux personnes adoptent la même gestuelle, utilisent le même vocabulaire, ont le même code vestimentaire. Essayez donc de reproduire (sans mimerWinking smile) ce que vous observez et entendez chez le recruteur. Pour mes clients, c’était la même chose, je me mettais en phase avec eux à tous ces niveaux. D’ailleurs, il y a bien une raison pour laquelle l’intitulé de mon poste était “ingénieur d’affaires” et non “commercial”… Mes clients étaient tous ingénieurs… Winking smile.

5- La fin de l’entretien

Ca y’est, l’entretien est terminé ! Vous voyez, ce n’était pas si horrible Winking smile. Le tout est maintenant d’attendre que le recruteur vous raccompagne à la sortie. Essayez de ne jamais lui tourner le dos, souriez (et oui toujours) pour montrer que vous avez apprécié l’échange et au moment de lui dire aurevoir remerciez le : “Je vous remercie de m’avoir consacré du temps !”. C’est simple et ça ne vous demande absolument aucun effort. Smile

Voilà quelques règles importantes à connaître sur la communication non-verbale en entretien d’embauche. Ces petits gestes ont vraiment leur importance alors n’hésitez pas à les exploiter. N’oubliez pas que si vous êtes reçu en entretien, c’est que votre CV a plu… Le recruteur va donc chercher à approfondir ce qu’il a vu jusqu’à présent (sur le CV et la lettre) mais voudra aussi découvrir la personne que vous êtes. On a tous envie de travailler avec quelqu’un de souriant, de sympathique et de charismatique! Montrez donc avec votre corps que vous êtes cette personne. Winking smile

Dans le prochain article, nous parlerons de la préparation de l’entretien.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 18
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Devenez LA personne dont les entreprises ont besoin" :)