skip to Main Content
Rédiger Une Lettre De Motivation : Le Guide Des Débutants

Rédiger une Lettre de Motivation : le guide des Débutants

Aujourd’hui, je risque de me faire des ennemis… Je m’apprête à dézinguer un outil vieux comme le monde et qui, en 2020, est toujours pensé comme en 1990. Il s’agit bien entendu de la lettre de motivation. Bien entendu, sur ce site, je m’adresse à de jeunes candidats qui ont peu d’expérience donc on va surtout parler de la lettre de motivation premier emploi ou de la lettre de motivation pour les candidats qui n’ont que quelques mois à quelques années d’expérience professionnelles. Comme je le disais, je tiens à détruire une croyance populaire en déclarant que la lettre de motivation classique est morte ! Oui tu as bien lu, tu ne dois SURTOUT PAS rédiger une lettre de motivation comme on te le demande et comme on t’a toujours dis de la faire…

“Quoi, qu’est-ce que tu racontes Adrien ?? Tu es fou !” Ne t’inquiète pas pour ma santé mentale, continue à lire cet article, tu vas voir que je suis parfaitement sensé.

Rédiger une lettre de motivation : l’erreur fatale

Avant de rentrer dans le vif du sujet et pour que tu comprennes que rédiger une lettre de motivation classique équivaut à se tirer une balle dans le pied, laisse moi te raconter une petite histoire.

Pour cela, retournons quelques années en arrière : Novembre 2017 pour être précis, période durant laquelle je cherchais un job.

Malgré de nombreuses candidatures spontanées envoyées, je n’eus que très peu de retour.

Je commençais sérieusement à m’impatienter.

Néanmoins, un beau matin, avant même que je ne démarre ma routine quotidienne d’envoi de CV, je reçus ENFIN un coup de fil !

Il s’agissait du dirigeant d’une PME exerçant dans le domaine de la mécanique industrielle. Il m’expliqua qu’il avait bien reçu ma candidature et pensais à éventuellement me proposer quelque chose d’ici début d’année prochaine.

Trop cool ! Mes efforts commencent enfin à porter leurs fruits !

Nous discutions tranquillement puis quelques minutes plus tard, il me demanda pourquoi je n’avais pas trouvé d’emploi depuis la fin de mon stage de fin d’étude (Juillet 2017).

Je lui expliquai que si, j’avais effectivement été ingénieur d’affaires à l’issue de ce stage, information que j’avais mentionné dans ma lettre de motivation…. Mais pas dans mon CV !

Il ne comprenait pas.

Autrement dit, il n’avait même pas prêté attention à ma lettre de motivation ! Il avait seulement consulté mon CV.

Ça fait plaisir…

Puis, au fur et à mesure que les semaines passaient, ma recherche d’emploi progressait et je décrochais 1, puis 2, puis 3, puis 4 entretiens d’embauche.

« Génial ! J’avance enfin ! »

Mais à ma grande déception… A chaque fois que je me retrouvais en entretien devant un recruteur… Et je dis bien à chaque fois…

Le seul document qu’il avait en main pour suivre l’entretien, en plus de ses notes personnelles, était mon CV !

Pas une seule fois je ne l’ai vu me poser des questions sur ma lettre de motivation !

Et pourtant je peux t’assurer que j’avais mis énormément d’éléments pertinents dans ce document que je considérais comme un véritable argumentaire démontrant ma légitimité pour le poste.

Ce fut tellement agréable…

Tellement agréable de comprendre que cette jolie lettre que j’avais passé DES HEURES à peaufiner et à adapter à chaque entreprise dans laquelle je candidatais (une centaine à ce moment-là) …

Et bien personne n’en avait rien à carrer !

Rédiger une Lettre de Motivation : le guide des Débutants

Voilà donc une erreur fatale : rédiger une lettre de motivation “classique”.

Lorsque j’emploie le mot classique, je parle des longues lettres que tu trouves en tapant sur google “Modèle lettre de motivation” et qui présentent la structure chiante à mourir : “Etant actuellement à la recherche d’un emploi, je me permets de postuler…”, “Travailleur et dynamique, c’est avec une grande motivation que je candidate…”, “Sociable, à l’écoute, je saurai m’adapter…”, “Je reste à votre disposition….”, “Veuillez agréer l’expression de mes salutations…”.

Blablabla quoi.

Je suis direct mais c’est normal, c’est pour te faire comprendre que faire une bonne lettre de motivation , ça n’a rien à avoir avec les conseils à deux balles qu’on te donne sur les premières pages de google.

En effet, le recruteur ne passent que quelques secondes sur une candidature…

Et si au premier coup d’œil, il découvre une longue lettre construite avec les éléments habituels et ennuyeux cités ci-dessus, il ne la lira pas.

Pire, dans sa tête, il en déduira que ce candidat n’est pas intéressant et il ne jettera peut-être même pas un œil à son CV…

C’est triste mais c’est comme ça.

C’est pour cela que ce site existe : pour ne pas tomber dans ces pièges classiques et se démarquer en utilisant des techniques simples et basées sur la psychologie humaine et l’efficacité.

Mais revenons au sujet qui nous intéresse : rédiger une lettre de motivation persuasive.

Voyons comment faire cela dans la partie suivante.

La lettre de motivation “simple et courte” : le guide

L’astuce très puissante que je suggère pour remplacer le modèle classique de lettre tel que je l’ai décris ci-dessus, est de rédiger à la place un mail de motivation !

J’adore cette méthode car elle s’aligne parfaitement avec ma manière de travailler : concision et efficacité.

Peut-être que tu te dis : “Super ce que tu proposes Adrien ! Mais moi quand je candidates, j’envoie déjà un mail !”

Tout à fait, la « procédure habituelle » pour une candidature est d’envoyer un mail « Bonjour, veuillez trouver ci-joint… », accompagné en pièce jointe du CV et de la lettre de motivation.

Au lieu de cela, je te suggère l’approche suivante : Pas de lettre de motivation en pièce jointe – A la place du mail classique, tu rédiges un “pitch mail” de 10-15 lignes – Tu mets seulement le CV en pièce jointe (et d’autres documents vendeurs, comme par exemple une lettre de recommandation, si tu en as).

Voilà à mon sens la formule gagnante !

Et concernant les nombreuses offres d’emplois qui stipulent de rédiger une lettre de motivation et qui ne demandent pas d’écrire un mail pour candidater, voilà ce que tu fais : tu rédiges ton pitch de motivation de 10-15 lignes et tu en fais ta lettre de motivation.

Rédiger une Lettre de Motivation : le guide des Débutants

Inutile de réinventer la roue : il faut simplement faire quelque chose de vendeur, mais de simple et court.

Voyons quelle structure adopter pour ton mail de motivation / Lettre de motivation “simple et courte”.

Rédiger une lettre de motivation : l’Introduction

L’idée est de commencer en évoquant le contexte de l’entreprise et de ta candidature.

Toute personne apprécie qu’on parle d’elle alors débute en mentionnant quelque chose de flatteur pour la société et précise l’objet de ton mail (ou de ta lettre), en l’occurrence ta candidature.

Ton introduction doit accrocher l’attention du recruteur.

Rédiger une lettre de motivation : le développement

C’est la partie la plus importante.

Ici, tu dois clairement indiquer ce que tu vas apporter à l’entreprise. Pour cela, tu dois te montrer créatif en évoquant les éléments les plus vendeurs de ton parcours. Bien entendu, il doit s’agir d’éléments pertinent par rapport au poste que tu vises.

Le développement doit donner envie au recruteur de te rencontrer.

Rédiger une lettre de motivation : la conclusion

Tu dois conclure comme tu as démarré : avec audace, confiance en soi et projectivité.

Le recruteur doit se dire « Ah oui quand même il/elle est hyper sûr(e) de lui/elle !».

Évite en revanche les traditionnels « Salutations distinguées » ou « Veuillez agréer… » qui donnent mal à la tête.

Exemples de mail de motivation / lettre de motivation “simple et courte”

Voici maintenant deux modèles de mail de motivation / Lettre de motivation “simple et courte” utilisant la structure que nous venons de voir.

Il s’agit de lettre de motivation premier emploi mais ce sont des modèles applicables à tous les candidats ayant peu d’expériences professionnelles (quelques mois à quelques années).

Exemple 1

Mon réseau professionnel m’a récemment appris que vous recrutiez un technicien d’essais aéronautique. La constante innovation technologique au centre de votre politique d’entreprise me pousse naturellement à candidater. 

Très intéressé par l’aviation depuis toujours, je suis avec un fort intérêt l’évolution des procédés de fabrication utilisés pour les nouveaux modèles d’avions civils et militaires. Intégrer une grande société dans ce domaine fût ma priorité dès l’obtention de mon DUT Mesures Physiques. Grâce à la pluridisciplinarité de ce diplôme et à mon expérience de Technicien automobile au sein de la société XXXX, les divers instruments de métrologie utilisés dans l’industrie me sont familiers. En plus de ces connaissances techniques, je vous apporterai mon énergie, ma rigueur et mon envie permanente d’apprendre. 

Persuadé qu’une rencontre soit pertinente pour vous comme pour moi, je serai très heureux que nous puissions échanger directement

Exemple 2

A la lecture de la valeur que votre start-up souhaite amener au monde médical, je souhaite mettre mon énergie au service de cette mission.”

Développer des applications biotechnologiques durant 6 mois m’a permis d’appréhender à la fois les problématiques de synthèse de molécules fonctionnelles mais aussi de connaître les technologies les plus recherchées dans le biomédical ainsi que leurs domaines d’applications. Particulièrement à l’aise dans les environnements à taille humaine, je privilégie pour mon épanouissement, les PME ou TPE aux grands groupes. En adaptant vos dispositifs biomédicaux aux besoins du marché et en m’intégrant aisément à votre équipe de travail, je serai un excellent atout en tant qu’Ingénieur Développement. 

Je souhaite vivement vous rencontrer pour discuter d’une future collaboration.

Rédiger une lettre de motivation : ce qu’il faut retenir

J’espère que cet article t’a convaincu qu’il fallait être audacieux et capable de sortir des sentiers battus pour se faire remarquer. 😉

Rédiger une Lettre de Motivation : le guide des Débutants

Je récapitule les points clés que nous avons vu pour rédiger une lettre de motivation persuasive si tu es un débutant ou que tu as peu d’expérience :

  • Évite de te calquer sur les modèles (lettres longues et sans saveur) que l’on trouve sur le web qui te mettront dans la case “un candidat de plus”. Nous en avons parlé : rédiger une lettre de motivation “classique” est quasi-voué à l’échec, surtout quand on sait qu’un recruteur reçoit entre 50 et 100 candidatures pour un poste. Rappelle-toi que celui-ci ne parcourt ta candidature (CV + lettre) que durant quelques secondes.
  • A la place, privilégie soit un mail de motivation, soit une lettre de motivation “simple et courte”, selon le type d’offre/candidature. Dans tous les cas, opte pour un format court (10-15 lignes) et persuasif, qui va à l’essentiel et reprend les éléments les plus vendeurs de ton parcours et liés à l’offre à laquelle tu postules.
  • Utilise une structure de ce type : introduction pour capter l’attention du lecteur – développement pour le convaincre avec les bons arguments – conclusion projective démontrant ta confiance en toi.
  • Rappelle toi aussi que la lettre (ou le mail) de motivation est une invitation à la rencontre ! Comme le CV. Tu dois raisonner par objectif. Et l’objectif de ta candidature n’est pas de décrocher le job ! L’objectif de ta candidature est de décrocher un entretien. Ce n’est qu’en entretien que tu chercheras à convaincre pleinement le recruteur. Pour l’instant, tu dois simplement aller à l’essentiel pour le convaincre en quelques secondes de te rencontrer. C’est pour cela que j’insiste sur la concision et l’efficacité.

Le lettre de motivation classique est donc belle et bien morte ! Le monde évolue et ceux qui refusent de s’adapter ne pourront malheureusement pas faire partie du top 5%…

Et il ne faut pas se mentir, en recherche d’emploi, surtout quand on est jeune et qu’on a seulement quelques mois ou quelques années d’expérience, il est indispensable de faire partie de l’élite des candidats si on souhaite décrocher son job idéal.

Sur ce site, tu trouveras de nombreuses ressources et outils qui te permettront de dépasser tous tes concurrents et de faire enfin décoller ta recherche d’emploi.

Ce que je te propose maintenant, c’est de découvrir la formation offerte “Vitamine : 7 jours de conseils pour faire décoller ta recherche d’emploi
si tu es jeune et avec peu d’expérience.”

C’est une formation email entièrement gratuite qui dure une semaine et durant laquelle, nous allons aborder tous les éléments fondamentaux pour décrocher rapidement le job dont tu rêves aujourd’hui.

Je ne t’en dis pas plus ici ! Mais je te laisse découvrir de quoi il s’agit en cliquant ici.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top